mardi 9 août 2011

Le Lac St-Jean = Le Royaume des Bleuets (petits fruits)


Pourquoi pousse-t-il autant de bleuets dans la région du Lac St-Jean ?  …un peu d’histoire :
photo par Jeff Dumais
« La région du Lac St-Jean = capitale des bleuets »
Au Québec, le mot bleuet désigne donc le fruit bleu d'une espèce parente de la myrtille.
La myrtille est originaire d'Eurasie et de la côte ouest de l'Amérique du Nord, tandis que le bleuet est indigène à l'Amérique du Nord.
« La manne bleue » continue de pousser en abondance depuis le grand feu de 1870 qui avait brûlé les 2/3 de la région.  On peut cueillir les bleuets sauvages en forêt  et les bleuets cultivés dans une bleuetière aménagée.
Ces petits fruits sont délicieux!  À savourer en desserts, dans des bols de céréales, en jus ou nature tout simplement.  Qu’ils soient sauvages ou cultivés, frais, congelés ou en jus, les bleuets sont particulièrement riches en vitamine C et sont aussi les champions des antioxydants et leur consommation préviendrait plusieurs maladies. (Cancer – Maladies Cardiovasculaires – Diabète – Troubles liés au vieillissement)
Les bleuets ont des propriétés bénéfiques pour la santé...ajoutons-les à notre menu sans hésiter.

 







Voilà pourquoi les habitants du Lac Saint-Jean sont surnommés les 'Bleuets'...

Le bleuet est un petit fruit qui vit dans la taïga et les tourbières, formant la majorité de la végétation de ces lieux peu attrayants pour les autres plantes. Le bleuet fait partie de la grande famille des airelles, qui comprend également les myrtilles sauvages et les canneberges.
Il existe une trentaine d’espèces de bleuet. La plupart poussent sur des arbrisseaux de moins de 30 centimètres, mais certaines espèces atteignent jusqu’à 5 mètres de haut.
Au Québec, le bleuet est étroitement associé à la région du Lac Saint-Jean où il abonde. Les bleuets, tout comme les canneberges, ont une forte teneur en antioxydants.
En France, le mot bleuet désigne une autre plante, la centaurée bleue, ce qui peut entraîner des confusions dans la mesure où les deux plantes ont une action médicinale. Il est donc important d’identifier la plante par son nom latin: Vaccinium angustifolium ou Vaccinium myrtilloides.
Au Canada, on cultive des bleuets dans cinq régions, la Nouvelle-Écosse étant le plus grand producteur, devant le Québec. 
(extrait de : grandquebec.com/monde-des-plantes/bleuet-quebec) 

POURQUOI BEAUCOUP  DE  BLEUETS 
AU 
  LAC SAINT JEAN ?
La raison : LE  GRAND FEU

Parmi les grandes catastrophes de la région du Saguenay / Lac Saint Jean, on ne compte pas que les inondations de 1996.  Au contraire, cette jeune région a elle aussi connu plusieurs grands évènements à jamais gravés dans les mémoires et constituant notre histoire régionale.  Laissez moi ici vous raconter le Grand Feu de 1870.
Le printemps de 1870 ayant été hâtif, les cultivateurs avaient réussi à prendre une certaine avance sur leurs semences.  Ainsi, à la mi-mai, il ne restait plus qu’à cultiver les nouvelles terres.  Le 19 mai, les cultivateurs décidèrent donc de mettre feu aux abattis, pratique qui consiste à mettre le feu aux arbres abattus.  Cependant, toute la végétation était complètement asséchée.  En très peu de temps, le feu gagna les champs et les forêts et se propagea à un rythme endiablé.  Comme dans un cercle vicieux, plus le feu fait rage, plus la brise souffle et plus celle-ci se fait imposant, plus le feu se propage rapidement.  Vers 14hres, le feu a déjà couvert une superficie de 3900 km carrés.  Pour ceux qui connaissent la région, cette superficie représente l’espace compris entre Mistassini et la Baie des Ha ! Ha !
Pour survivre pendant l’incendie, les gens n’ont d’autres choix que de demeurer dans les rivières et les lacs tout en s’aspergeant souvent pour éviter que le feu ne prenne à leurs cheveux.  D’autres trouvent refuge dans des caves.  Le feu s’éteint vers 21hres laissant 555 familles sans logis et 146 autres ayant subi des pertes importantes.  En fait, seul ¼ de la population fut épargnés par l’élément destructeur. 
Rapidement, toute la province de Québec envoya des secours aux sinistrés et nos ancêtres reprirent le travail.  À l’automne, les villages étaient reconstruits et les champs avaient recommencés à produire.
Vous connaissez tous les résultats de cet immense feu.  En effet, il semblerait que c’est grâce au Grand Feu qu’aujourd’hui, sur tout le territoire du Saguenay/Lac St Jean, on retrouve des bleuets.  Et souvenez-vous, les bleuets sont si gros ici, qu’un seul suffit pour faire une tarte !     (extrait: Histoire du Saguenay/Lac Saint-Jean - le Grand Feu de 1870)


Mise à jour du 2 juin 2014

La petite histoire de la manne bleue

Vidéo  "La manne bleue"
Crédit VIDÉO :   L'historien des Fêtes du 175e du Saguenay--Lac-St-Jean, Éric Tremblay nous raconte l'histoire du bleuet, sa culture et son exportation depuis le Grand feu de 1870. Cette cinquième capsule sur l'histoire de l'industrie agroalimentaire est une production de Télé-Québec en collaboration avec Canal Savoir et la Table agroalimentaire du Saguenay--Lac-Saint-Jean. Les archives filmiques sont une gracieuseté de Radio-Canada.



Pour faire suite à cette capsule vidéo, il est important de préciser qu’encore aujourd’hui la récolte des bleuets influence beaucoup l’économie de la région.  Lorsque la récolte est bonne, les commerces en ressentent les bienfaits tandis que lorsque au contraire elle est moins bonne, plusieurs personnes restreignent leurs achats. C'est un facteur important qui déteint sur la qualité de vie des Jeannois.


http://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean

2 commentaires:

  1. quand je regarde ce ptit village jai le coeur qui me batte comme un enfant ,malgré que jai pas connu très longtemp je suis allé pour la dernière fois j,avais 4 ans ,donc que aujours hui jai 64 ans ,je m imagine la beauté enciennement pointe bleu

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Mme Lusignan,

    C'est avec plaisir que j'ai lu votre commentaire. En effet le village de Pointe Bleue maintenant nommé Mashteuiatsh est un très bel endroit en bordure du majestueux lac Saint-Jean.
    Vous pouvez cliquez ce lien pour une nouvelle visite virtuelle: http://lesbleuetsdulacst-jeanqc.blogspot.ca/2011/09/mashteuiatsh-pointe-bleue.html

    Au plaisir de vous lire de nouveau,
    Salutations

    La Jeannoise

    RépondreSupprimer

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.