lundi 5 septembre 2011

Mashteuiatsh (Pointe Bleue)... la communauté autochtone du Lac St-Jean






À Mashteuiatsh
Une communauté autochtone

En canot devant Mashteuiash (Pointe Bleue)


     

      
Carrefour d'Accueil Innu




Mashteuiatsh est la seule communauté autochtone au Saguenay / Lac St-Jean.  Elle est située sur la rive ouest du Piékouagami, nom ilnu qui désigne l’immense étendue d’eau que constitue le Lac St-Jean, à 6 km de Roberval.  L’accès à la communauté Montagnaise se fait par la route 169.
Découvrez l’histoire, la culture et les traditions de la première nation et vivez une aventure où se côtoient culture et nature.
2213 habitants en 2011.
Quelques attraits touristiques :
·         Carrefour d’accueil ilnu.
·         Musée
·        Entreprises offrant des activités culturelles et des forfaits d’aventure-nature (coucher sous la tente, expédition en canot, motoneige ou traîneaux à chiens, etc.)  à Mashteuiatsh ou en territoire.
·         Entreprises spécialisées en transformation des fourrures.
·         Galeries et Boutiques d’Art et d’Artisanat.
·         Tour guidé
·         Hébergement
·         Restauration
·         Nombreux sites d’intérêt sur les rives du Piékouagami dont le site communautaire et la promenade au centre du village.
Source:  Wikipedia






Famille Innue vers 1898

  



Église Kateri Tekakwitha, Mashteuiatsh

L'actuelle église de la paroisse Kateri Tekakwitha a été construite en 1987, suite à un incendie qui a complètement détruit l’ancienne église, le 12 mars 1986.  
Les travaux ont été réalisés par une équipe de 28 Montagnais de Point-Bleue et de 4 Robervalois, sous la direction de M. Charles Courtois, contremaître et sculpteur, et selon les plans de l’architecte Jean-Claude Leboeuf de Dolbeau. La première messe a eu lieu le soir de Noël de l'an 1987.  Au cours de l’année suivante, fut achevées la décoration et la construction des bancs par M. Charles Courtois, Montagnais de Pointe-Bleue, qui a d’ailleurs réalisé toutes les sculptures, excepté la statue de la Vierge. C’est Mgr Jean-Guy Couture qui a fait la consécration de cette nouvelle église, le 2 octobre 1988.
L’arche que l’on retrouve à l’entrée rappelle l’ancienne église; elle signifie que, pour entrer dans l’église, pour se regrouper aujourd’hui en communauté chrétienne, il nous faut passer par l’église des anciens qui ont transmis leurs traditions et leur foi. Les meubles sont en chêne blanc, les sculptures de tilleul et les décorations du chœur et du plafond, de cèdre vernis. Les chaises du chœur sont faites selon le principe des raquettes avec de la babiche d’orignal. Les motifs sur les bancs, sur l’autel du Saint Sacrement et sur la lampe du sanctuaire représentent la double courbe et la petite fleur Montagnaise.  Le chemin de la croix a été créé par Mireille Courtois montagnaise, diplomée des Beaux-Arts.
La bienheureuse Kateri Tekakwitha, la première autochtone des Amériques du nord et du sud à être reconnue comme sainte par l'Église.  Le Pape Jean-Paul II l'a béatifiée en 1980, 300 ans après sa mort.  Pointe-Bleue s'est donnée comme mission de répandre la dévotion à Kateri au Lac-Saint-Jean et auprès des visiteurs.


(Ancienne Église autochtone, Pointe-Bleue, Lac-Saint-Jean, QC, construite vers 1892)

À Rome,
Canonisation de Kateri Tekakwitha



Mashteuiatsh aux premières loges pour la canonisation de Kateri Tekakwitha
Publié le 2 Octobre 2012
Daniel Migneault               

Le 21 octobre prochain, Kateri Tekakwitha accédera au rang des saintes de l'église catholique lors d'une cérémonie de canonisation prononcée par le pape Benoit XVI. Bien attentif parmi la foule à Place Saint-Pierre, dans la cité du Vatican, une trentaine de personnes de la communauté de Mashteuiatsh et des environs assistera à ce moment unique.

Il faut se rappeler que depuis 1987, Kateri Tekakwitha est la patronne spirituelle de la paroisse de Mashteuiatsh. Suite à l'annonce de la canonisation, un comité a été mis en place pour organiser plusieurs activités pour souligner l'heureux événement.

« Kateri Tekakwitha est très importante pour notre communauté. C'est une fierté pour notre peuple de la voir accéder au rang de sainte. C'est un grand honneur de participer à sa canonisation. C'est une personne inspirante pour toutes les Premières nations », affirme Jeannine Tremblay, conseillère déléguée au conseil Pekuakamiulnuatsh Takuhikan et présidente du comité organisateur.

« Kateri Tekakwitha est Iroquoise de naissance. Désormais, elle n'appartiendra plus seulement à un peuple, mais à toute la communauté catholique. Ce sera une fierté de voir une première autochtone accéder à la sainteté », ajoute l'abbé Jean Gagné.

Pour ce dernier, se rendre dans le berceau de l'Église catholique est une bénédiction. « Ce sera une première visite à Rome pour moi. C'est un rêve qui se réalise. J'ai aussi développé une dévotion à son égard dès 1981. Je me reconnaissais en elle. Quelques années plus tard, je me retrouve responsable de la paroisse Kateri Tekakwitha et je participerai à la cérémonie de canonisation. Je me sens privilégié de le vivre avec la communauté de Mashteuiatsh et aussi sur le plan de la foi », souligne M. Gagné.
Pierre Gill est conseiller en voyages pour le Groupe Voyages Québec. Il est aussi rédacteur pour le journal Pekuakamiulnuatsh. Ces deux rôles en faisaient une personne tout indiquée pour participer à l'organisation d'un voyage, qui se veut aussi un pèlerinage en quelque sorte.
Le voyage se déroulera du 18 au 26 octobre. Le périple prévoit aussi la visite de la ville de Rome de même qu'à Tivoli et Saint-François-d'Assise.
D'autres activités auront lieu au cours de l'année, dont une célébration prévue le 18 novembre pour souligner la canonisation de Kateri Tekakwitha.
Un peu d'histoire
Kateri Tekakwitha est née en 1656 à Ossernenon, aujourd'hui Auriesville dans l'État de New York aux États-Unis. Elle s'est convertie au catholicisme à l'âge de 20 ans, ce qui était mal vu dans sa communauté. Elle s'est enfuie vers Kahnawake où elle a passé sa courte vie à servir les siens. Elle est décédée à l'âge de 24 ans.


      Vidéo "Garder le cap sur Mashteuiatsh" 


                               vidéo


Aventure Plume Blanche fait découvrir la vie autochtone par diverses activités culturelles et traditionnelles. (Situé à 5 minutes de Roberval et à 12 minutes de Masteuiatsh) Pour en savoir plus consultez le site  http://www.aventureplumeblanche.com/ 





Aussi publié sur ce blogue:

Au Musée amérindien de Mashteuiatsh; l’exposition « Ashini Eshken mak Mikuan :
http://lesbleuetsdulacst-jeanqc.blogspot.ca/2012/07/au-musee-amerindien-de-mashteuiatsh.html 







 
                                     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.