dimanche 27 novembre 2011



Vous l’aurez deviné…..aujourd’hui tout est blanc!!!

Une chanson de circonstance, interprétée par une fille de chez-nous: Nadja



Bon hiver à tous les internautes! 

N'oubliez pas que vous pouvez laisser vos commentaires en bas de chacun des messages.


samedi 19 novembre 2011

Le «vrai» Père Noël habite au Lac Saint-Jean!



Crédit photo Maison du Père Noël Girardville










Le vrai Père Noël est à Girardville.



Alors que des clones du Père Noël commencent à envahir les nombreux centres commerciaux, le «vrai» Père Noël accueille chaleureusement tous ceux prêts à avaler les kilomètres menant à sa maison de Girardville.
Il faut cependant privilégier l’heure de la brunante pour emprunter le rang de la Pointe. De très loin, on peut se laisser guider par les lumières (plus de 150 000) qui brillent dans le noir. Du stationnement, elles tracent le chemin qui conduit à la petite maison en bois rond. En poussant la porte, on est envahi par l’odeur des pains d’épice, des beignes, du sucre à la crème et des galettes de sucre à la crème (un vrai péché) qu’offre Mère Noël. En dévorant ces délices, on déambule parmi les lumières, les décorations, les sapins avec leurs ornements et les figurines animées pour arriver enfin au trône du Père Noël pour la traditionnelle photo. En grimpant l’escalier, on peut même se permettre une indiscrète incursion dans la chambre du Père et de la Mère Noël...
Loin d’être kitsch, l’endroit est propre et magnifiquement aménagé. Alors que les enfants ouvrent des yeux immenses afin de ne rien manquer de ce qui les entoure, la majorité des parents froncent les sourcils en faisant un calcul rapide du travail exigé pour installer ces milliers de lumières (dont la majorité sont des DEL, environnement oblige) et, faut-il l’avouer, de la facture d’électricité qui doit faire des bonds spectaculaires entre la fin novembre et la mi-janvier.

*  * * 150 000 lumières et figurines de Noël * * *
* * * Animation réelle, lutins, fée, Père Noël, Mère Noël et ses délices...* * *

* * * Carriole, trottinette des neiges, jeux, exposition, souvenirs et nouveau train
« L’Express du Père Noël »…* * *





Téléphone : 418 258 1111
Adresse : 2372, rang de la Pointe à Girardville
Site internet :      http://www.lamaisonduperenoel.com/
Sur ce site, en plus de l’horaire et des tarifs, vous retrouverez des jeux, des contes de Noel, des dessins et des concours….. 
et









La maison du Père Noël, faisant partie du Groupe Action Boréale qui offre une panoplie d’activités originales, des forfaits et de l’hébergement. 

Pourplusd’informations, visitez  http://www.destinationboreale.com/hiver/pere_noel.html 






                              


Autre Billet publié sur le BLOGUE des Bleuets: 


La maison du Père Noël de Girardville ouvre ses portes - 2012.   (lien cliquable)









 2015

La MAISON du Père Noël ouverte les 5 et 6 décembre ainsi que du 12 décembre au 2 janvier de 17h à 21h30. 

et 

des activités gratuites dans le Village de Girardville tous les samedis et dimanches de décembre. (détails sur l'affiche).  

Le Père Noël vous attend à Girardville!





 2016

Des balades en calèche sont offertes au prix de 3$, de 17h à 20h(aux dates ou un Calèche est affiché dans le calendrier)

Visite de la Maison du Père Noël de 17h à 21h00 selon l’horaire du calendrier

                        
2017

Horaire décembre 2017 / janvier 2018,
cliquez ICI







MISE À JOUR NOVEMBRE 2017.
http://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean









vendredi 18 novembre 2011

L'hiver s'en vient...





Ça y est....ce matin un mince voile blanc recouvrait le sol.....c'était notre première neige et certainement pas la dernière....

Bonne visite sur le blogue et bienvenue au nouveau membre!   @+





samedi 12 novembre 2011

La Véloroute des Bleuets, plus qu'un circuit... une EXPÉRIENCE!

204,490 Cyclistes sur 
la Véloroute des Bleuets en 2011



ALMA, le 29 octobre – La saison 2011 se termine avec une fréquentation globale de 204 490 utilisateurs regroupés comme suit : 48 % sont originaires du Lac-Saint-Jean (clientèle locale), 45 % proviennent des autres régions du Québec et 7 % sont de l’extérieur du Québec.
 La Véloroute des Bleuets constate une importante influence de la météo sur les habitudes de la clientèle locale. Elle s’est fait ressentir cette saison par un début lent en mai et juin, un très bon mois de juillet, un mois d’août médiocre et des mois de septembre et octobre supérieurs à la moyenne.
 La clientèle extérieure du Québec est en croissance et le nombre de forfaits « tout inclus » vendus par nos partenaires a considérablement augmenté cette année. La clientèle anglophone apprécie particulièrement les services de guide et d’encadrement. De plus, les Maisons du vélo ont connu une très bonne saison avec les regroupements de services réussis à Dolbeau-Mistassini (Chapiteau des Artisans) et à Roberval (Pavillon d’accueil). Les maillots vélo ont tous été vendus et plusieurs cyclistes ont déjà placé leur commande pour la collection 2012.
L’année 2011 fut la 1ière année d’application de la VISION 2015 : « La Véloroute des Bleuets, plus qu’un circuit…une EXPÉRIENCE ». Plus de 100 partenaires de l’industrie touristique se sont réunis pour soutenir la Véloroute dans cette démarche. Monsieur Yvan Martineau, ambassadeur médiatique, a porté fièrement le maillot aux couleurs de la Véloroute lors de différents évènements cyclistes à travers la province.
L’année 2011, a également permis d’inaugurer des nouvelles sections de pistes cyclables sur le circuit telles qu’à Saint-Henri-de-Taillon, Albanel, Roberval et Alma. Les partenaires municipaux ont fait des efforts soutenus avec les services des travaux publics pour offrir un entretien de qualité, malgré les nombreux chantiers routiers en cours cet été.
 Les ambassadeurs ont parcouru le circuit tout l’été pour accueillir, informer et dépanner la clientèle. L’ensemble de ce travail a été reconnu par le Bureau de normalisation du Québec, qui a renouvelé la certification qualité « Service à la clientèle » de la Corporation.
 Merci à tous les utilisateurs et partenaires et rendez-vous en 2012!

D'autres publications sur la Véloroute:




Un Zoo ensorcelé pour Halloween!

Une Activité originale pour l’Halloween, au Zoo de St-Félicien


Les samedi et dimanche 29 et 30 octobre,  a eu lieu une activité spéciale à l’occasion de l’Halloween.
Pour l’occasion, une invitation a été lancée pour  venir rencontrer, sur le site ensorcelé, des personnages tous plus bizarres les uns des autres! Des défis farfelus ont été lancés. Ceux qui ont relevé le défi ont reçu des prix remis aux gens costumés et ils étaient éligibles  à des tirages dont la possibilité de vivre l’expérience de gardien d’un jour d’une valeur de $285.00
Bravo au gagnant!



(Source : http://www.borealie.org/article_hiver_fr.php?id_article=287 )






mercredi 9 novembre 2011

Sainte-Jeanne-d’Arc aux abords de la Chute Blanche







Sainte-Jeanne-d’Arc…. Le village  
Le village de Sainte-Jeanne-d’Arc se trouve dans la région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean, occupant 271 kilomètres carrés au nord de la ville de Roberval, sur les bords de la rivière Petite-Péribonka et de la rivière Noire. Le village appartient à la municipalité régionale de comté de Maria-Chapdelaine et il regroupe  environ 1100 Jeannedarcoises et Jeannedarcois. Notons qu’une autre municipalité du même nom existe au Québec dans la région du Bas-Saint-Laurent, dans la MRC de Mitis.
Sainte-Jeanne-d’Arc a été fondée vers la fin du XIXe siècle, quand les premiers colons s’établissent sur les rives de la Petite-Péribonka. M. William Tremblay y fait ériger le premier moulin à farine en 1902, après quoi des colons venus de Jonquière, de Roberval, de Péribonka, d’Ottawa et même de France s’y installent.
La paroisse de Sainte-Jeanne-d’Arc est donc constituée en 1922 avec la célébration de la première messe dans sa nouvelle église de Sainte-Jeanne-d’Arc, érigée sur un promontoire. Le nom de la municipalité fut choisi suite à la canonisation de Jeanne-d’Arc en 1920. En 1924, la municipalité de la paroisse de Sainte-Jeanne-d’Arc obtient ses lettres patentes et en 1949, est constitué civilement le village de Sainte-Jeanne-d’Arc, détaché de la paroisse de Sainte-Jeanne-d’Arc. Pourtant, en 1970, les deux unités administratives fusionnent.
En 1934, un violent incendie détruit l’église, l’école du village et le presbytère.
Sainte-Jeanne-d’Arc est une municipalité rurale et agricole.
À Sainte-Jeanne-d’Arc, on peut visiter l’attrait principal du village, le Vieux moulin hydraulique, un moulin typique de l’ère de la colonisation (on comptait plus de deux cents moulins construits vers cette période au Québec). Il fut à la base du développement de la municipalité en raison de sa génératrice qui a permit de fournir de l’électricité aux résidents. Un autre exemple du patrimoine historique est le pont couvert de Sainte-Jeanne-d’Arc, construit en 1936 sur la rivière Noire et restauré en 1995.

Depuis 2003, un tronçon de la Véloroute des Bleuets, implantée autour du Lac Saint-Jean, passe par Ste-Jeanne-d’Arc, la reliant à Dolbeau-Mistassini qui se trouve à environ 11 kilomètres du village.

Le site Web de la municipalité de Sainte-Jeanne-d’Arc : www.stejeannedarc.qc.ca.






Le Vieux Moulin de Sainte-Jeanne-d’Arc





Le Vieux Moulin hydraulique à farine du village de Sainte-Jeanne-d’Arc, situé dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, fut construit en 1907. En 1911, le moulin fut reconstruit et un moulin à scie y fut rajouté.

Depuis lors, le moulin produisait de la farine, de la moulée pour les animaux et était utilisé pour fabriquer des bardeaux et carder de la laine. Le moulin a joué un rôle de premier plan dans le développement de Sainte-Jeanne-d’Arc.

En 1928, le moulin fut doté d’une génératrice, grâce à laquelle le village de Saint-Jeanne-d’Arc fut électrifié.

Le premier propriétaire du moulin, qui l’a administré de 1907 jusqu’en 1938, fut M. William Tremblay, originaire d’Hébertville.

Le moulin fut restauré en 1978, après son classement comme monument historique en 1977. Sa machinerie répartie sur les trois étages du moulin, est opérationnelle et on y organise des visites commentées.

On y trouve une boutique et un comptoir de vente, ainsi qu’un service de restauration et une aire de pique-nique.

Voici une petite poésie, dédiée au Vieux Moulin, écrite par Mme Marthe Chiasson en 1975:

Vœux

Vieux-Moulin, héritage de mes pères,
Quitte à jamais ta mine austère;
Affiche plutôt une allure fière,
Et accueille des gens de par toute la terre.
Riche de l’histoire de ton passé,
De plus en plus tu seras visité;
Tu passeras à la postérité,
Car c’est le vœu que j’ai formulé.
 

 Description                                              

Le Pont Rouge de Ste-Jeanne-d’Arc



Construction : 1936                                                       
Route : du Pont-Couvert
Rivière : Noire
Nombre de travées : 1
Longueur totale : 24,57 m (80' - 7 ½")
Largeur hors-tout : 6,30 m (20' - 8")
Largeur carrossable : 4,75 m (15' - 7")
Hauteur libre au portique : 3,94 m (12' - 11")
Type de poutre triangulée : Town
Charge affichée : 3 tonnes
Guide Mondial : 61-60-04
Dossier MTQ : P-06624



Activités estivales 2012:

photo Francis Doucet

« La route des mille et une histoires » vous propose un périple à travers la culture et l’histoire du nord du Lac-Saint-Jean. Venez à Sainte-Jeanne-d’Arc pour assister au spectacle humoristique et rencontrer nos personnages colorés. 



Spectacle   « Les Secrets d'un Vieux Moulin »  du 13 juillet au 12 août 2012

Vous désirez travailler dans un moulin contribuant de façon spectaculaire au développement du Nord du Lac-Saint-Jean?

L’équipe de jour du Vieux Moulin vous attend pour l’entrevue de votre vie!

Les aventures spectaculaires de notre équipe spontanée et délirante vous donneront envie d’en connaître davantage sur la merveilleuse municipalité de Sainte-Jeanne-D’Arc.
          


                                                                     
Activités estivales 2013:
Dans le cadre du 175ième anniversaire du lac St-Jean; voir http://fete175slsj.ca/fr/home


D'autres billets publiés sur le blogue des Bleuets:

http://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean

Des nouveaux pensionnaires au Zoo Sauvage de St-Félicien!!!

Voici un article publié par  Radio-Canada, www.radio-canada.ca, Mis à jour le 4 novembre 2011 :



Faune –
Première sortie des grizzlis Cody et Mary à Saint-Félicien
Après un déménagement médiatisé mercredi, les ours Cody et Mary ont profité de leur nouvel enclos dans les sentiers de la nature du Zoo sauvage de Saint-Félicien
Les deux grizzlys d'une trentaine d'années appartenaient à l'ancien Zoo de Québec. La Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) s'occupait des bêtes depuis la fermeture du zoo.
Mary et Cody s'étaient enfermés dans des cages de béton depuis plusieurs années et se retrouvent maintenant en pleine nature. La femelle s'est baignée dans l'étang de l'enclos dès la première journée.
Cécile Perron, qui prenait soins des animaux depuis plus d'une quinzaine d'années au Jardin zoologique de Québec, a accompagné les deux grizzlis durant leur voyage.
« Mon appréhension, c'était eux, affirme Mme Perron. Comment ils vivraient leurs premiers pas dans la nature parce que c'est vraiment un changement drastique. Mais mon coeur de mère ne peut que s'émerveiller devant tout cela. »
Toupie, une femelle Kodiak, est attendue la semaine prochaine.

à suivre…