lundi 30 janvier 2012

Jour de la moufette au Zoo Sauvage de St-Félicien : 2 février 2012


Jeudi 2 février sera le jour de la marmotte, pardon, de la moufette. 
En effet, au Zoo sauvage nous célébrons le retour de la lumière, ou Chandeleur, en demandant les prédictions de la moufette Ernest quant à l’arrivée prochaine ou pas du printemps.



Il arrive parfois que les moufettes sortent de leur terrier en hiver par temps doux alors que ce n’est pas le cas de la marmotte. Quoi de plus naturel alors que de choisir la moufette au lieu de la marmotte.



De nombreuses coutumes entourent cette journée qui remonte à des temps très lointains. Originaire d’Europe, la coutume a été adaptée en Amérique du Nord pour devenir le jour de la marmotte.



Les gens sont invités à venir constater par eux-mêmes les prédictions d’Ernest. La moufette sortira de sa tanière à 11h. Les gens seront ensuite invités à se réchauffer devant le foyer du Boréalium et à manger des crêpes, autre coutume ancienne pour cette journée.

Bonne Chandeleur!



Source :  http://www.zoosauvage.org/article_hiver_fr.php?id_article=301  (publié 30 janvier 2012) 






Voici la prédiction d'Ernest du 2 février 2012:

La moufette Ernest prédit un printemps tardif
par Jean Tremblay

Publié le 2 février 2012 à 12:29

Au Zoo sauvage de Saint-Félicien, la moufette Ernest est sortie de son abri et elle a vu son ombre. Mauvais présage pour ceux qui détestent l’hiver puisqu’il faudra attendre encore six semaines avant de se faire chauffer la « couenne » par les chauds rayons de soleil du printemps.

Depuis des temps immémoriaux, on célèbre la Chandeleur, une fête religieuse chrétienne que l’on appelle officiellement la Présentation du Christ au Temple. On profite de la Chandeleur pour prédire le moment où le printemps sera de retour.

En Europe, l’ours qui sort de sa tanière ou encore la marmotte et même la moufette sont utilisés pour prédire l’arrivée hâtive ou tardive du printemps.

« Aux États-Unis, dans l’état de la Pennsylvanie, Phil la marmotte sert de présage, mais chez nous à Saint-Félicien on veut être original et différent. C’est pour cette raison que nous faisons appel à la moufette Ernest pour ces prédictions », explique Christine Gagnon biologiste, directrice éducation et conservation au Zoo sauvage.

Il fera froid

Le jeudi, 2 février Ernest n’a pas hésité à sortir de son habitat. Il n’a fallu attendre que quelques secondes pour voir l’ombre de la moufette comme ce fut le cas pour Phil la marmotte de la Pennsylvanie.

« Ernest aurait pu demeurer endormi et ne pas sortir à l’extérieur. Fort heureusement, ce ne fut pas le cas. Le résultat est incontestable et si on se fie à la tradition, il faudra patienter encore six semaines avant l’arrivée du printemps. D’ici ce temps, le froid sera omniprésent ».

Tradition oblige les personnes présentes à l’événement annuel que l’on présente au Zoo depuis une douzaine d’années a été suivi d’une dégustation de crêpes au sirop d’érable.

« On dit que si vous faites tourner une crêpe dans les airs tout en lançant une pièce de monnaie de l’autre main, vous serez riche si les deux retombent dans l’assiette et la main », ajoute Christine Gagnon.

Soyez sans crainte, personne n’a essayé ce défi, mais tous ont pris le temps de se réchauffer avec un bon café et les crêpes.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.