mardi 20 mars 2012

Le printemps serait-il à nos portes?






Au Zoo sauvage de Saint-Félicien, le 2 février dernier, la moufette Ernest est sortie de son abri et elle a vu son ombre;  présage qu’il fallait attendre encore six semaines avant de se faire chauffer la « couenne » par les chauds rayons de soleil du printemps.  (extrait du message publié sur ce blogue, le  30 janvier 2012, auquel la prédiction d’Ernest avait été ajoutée)
Et bien… 'la bête puante' a  eu raison.  Faites le calcul :   le 2 février elle a vu son ombre et après une période de six semaines, le beau temps est enfin arrivé: la journée du 20 mars 2012, le mercure a atteint jusqu’à  24’C  à certains endroits au Lac St-Jean…..vraiment chaud pour un mois de mars.
Au nord du Lac, il y a encore des accumulations de neige importantes…mais la chaleur va faire son œuvre… les glaces de la rivière Péribonka commencent à ‘jaunir’ et à faiblir… si la tendance se maintient… « le Lac va caler de bonne heure cette année » (départ prochain des glaces du Lac Saint-Jean). 
 Cette année, des records de température pourraient être battus au Québec en raison d'une masse d'air anormalement chaud qui s'installe pour quelques jours.  Des écarts de température ont causé un épais brouillard dans quelques secteurs, ces derniers jours.  Du côté d'Environnement Canada, le météorologue André Cantin a affirmé qu'il fallait remonter jusqu'en 1946 pour voir de telles températures au cours du mois de mars.
 Et il faut préciser qu’ici il y a une dizaine de jours, le thermomètre marquait -15’ C. Il y a tout juste une semaine, nous avons eu du verglas.  Passer de -15’C  à  24’C en très peu de temps : tout un contraste!
En ce qui concerne *le départ des glaces sur Lac St-Jean*….je vais y revenir très bientôt avec des archives, des statistiques et nous pourrons nous amuser à faire nos prévisions…


Aurons-nous les tempêtes de neige printanières???   Malheureusement Ernest la moufette ne peux nous l’indiquer…lol  D’habitude les tempêtes de mars et avril, nommées  la tempête des poteaux, la tempête des corneilles et peut être d’autres aussi  font partie de notre folklore québécois.  Il serait surprenant que le beau temps soit installé pour de bon, mais il n’est pas défendu d’espérer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.