mercredi 10 octobre 2012

Tous les champignons sauvages offerts par Champignons Nordiques sont disponibles frais durant la saison ou encore séchés.


Les champignons sauvages du Lac

sont de plus en plus en demande.
(Extrait de : Le Point du Lac Saint-Jean / mardi 9 octobre 2012)

L’an dernier 1.9 tonne de ces champignons ont été récoltés.
Les marchés sont en explosion. Nos champignons se retrouvent dans une proportion de  90% sur les marchés de Québec et de Montréal.

Il y a un engouement plus qu’évident pour les champignons sauvages.

La cueillette qui s’échelonne du 15 juillet au 15 octobre, ne permet aucunement de répondre à la demande.

Peu importe l’espèce récoltée, impossible de connaître à l’avance le prix qu’obtiendra Champignons Nordiques. La commercialisation de champignon sauvage répond à la loi de l’offre et à la demande. ‘’ À chaque fois que l’on dispose d’une cargaison, on contacte par téléphone quelques clients. C’est celui qui offre le meilleur prix qui obtient notre marchandise’’, conclut le directeur général.
 
(Remarque :   Les champignons sauvages ne sont pas tous comestibles…les plus beaux, généralement  blancs, ne doivent pas être consommés.)
Extrait de  http://virtuel.lepoint.canoe.ca/doc/hebdo_le-point/journal_le_point_du_lac_2012_10_09/2012100501/2.html#2



Cueillette décevante pour

Champignons nordiques

ldarackian@rncmedia.ca




Même si Morille Québec a connu la plus grosse cueillette de son existence, la situation n'est pas la même pour tous.

La saison d'achat de champignon est décevante pour la nouvelle entreprise régionale Champignons nordiques. L'objectif de quatre tonnes ne sera pas atteint parce que le temps sec de l'été a nui à l'abondance. On s'attend à une cueillette de 2,5 tonnes.

Champignons nordiques est formé d'une alliance entre le Comité forêt environnement de Saint-Thomas-Didyme et la Coopérative de solidarité forestière de la Rivière-aux-Saumons de La Doré.

L'entreprise a mis en place un poste d'achat permanent à Normandin et un mobile à Dolbeau-Mistassini et Chambord pour tenter de mieux structurer la cueillette.

Environ 70 % de la récolte est écoulée sur le marché du frais. L'autre portion est séchée ou congelée pour des essais de transformation.
Source : 

Difficultés rencontrées  par
Champignons Nordiques :   

·          Nombre peu élevé de cueilleurs

·          Coût de l’essence

·          Temps sec pendant la période estivale

 

 
 

 

Aussi publié sur le blogue des Bleuets :
http://lesbleuetsdulacst-jeanqc.blogspot.ca/2012/06/nos-champignons-forestiersun-potentiel.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.