lundi 19 mai 2014

Crue des eaux historique au Lac St-Jean; printemps 2014

Crue rivière Mistassini - Crédit photo Normand Hunter

Vraiment l’année 2014 en sera une à retenir… des froids intenses et une grande quantité de neige pendant cet hiver interminable suivi d’un printemps tardif qui fut froid et venteux.  Un départ des glaces du Lac a été observé le 12 mai (dans les moyennes)  pour faire suite à  une crue majeure des eaux des rivières.



Comme à chaque année, il est normal d’observer des variations importantes du niveau des eaux du Lac, pendant la crue printanière, puisque plusieurs rivières qui déversent dans le Lac prennent leur source dans le nord de la région du Saguenay/Lac St-Jean, dans les secteurs forestiers. C'est le cas des rivières Ashuapmushuan, Mistassibi et Mistassini.

En 2014, cette crue des eaux historique se démarque puisqu’elle est 160% plus haute que la normale. 
Rivière Mistassibi sortie de son lit...(à gauche de la clôture c'est le
camping des Chutes secteur Mistassini qui est inondé)

Crédit photo: Normand Hunter
Aujourd’hui, 19 mai 2014, la crue doit avoir  une puissance de quelques 10750 mètres cubes par seconde et le Lac devrait atteindre 17 pieds sans les dépasser, selon les représentants de Rio Tinto Alcan qui maintiennent que leurs  évacuations massives d’eau devraient éviter les dégâts. 

Espérons que leurs prévisions se réalisent, si non, les berges du Lac seront encore une fois endommagées…

Crédit photo Normand Hunter


Déjà que l’automne dernier (2013) a eu son lot d’éléments qui ont contribué à saccager les berges du Lac St-Jean.  Le niveau du Lac fort probablement tenu trop haut  en plus des pluies et de forts vents qui ont causé des tempêtes d’automne qui ont grugé les plages et endommagé les installations des riverains.


Une divergence d’opinion entre les Jeannois  et  Rio Tinto Alcan fait que certains Riverains sont en colère.  
Crédit photo: Normand Hunter

Ceux-ci voudraient que la drague  de sable du fond du Lac soit ramené sur les rives pour réparer les dommages de l’automne dernier, comme ça se faisait dans les années 1970, tandis que la compagnie Rio Tinto Alcan opte plutôt pour de l’enrochement et du gravier pour remplacer le sable de certaines plages et remédier à l’érosion de l’automne dernier;  voilà un conflit qui existe déjà entre les deux parties et s'il y avait des dégâts supplémentaires dans les prochains jours,  en plus des éventuels bris, les controverses se poursuivraient alors que RTA déclare que le niveau du Lac doit être maintenu à 16.5 pieds tandis que les Riverains souhaitent qu’il soit  à 15.5pieds puisqu’il faut toujours tenir compte des intempéries.



 Croisons-nous les doigts pour que la crue des eaux diminue et que le Lac Saint-Jean retrouve enfin son aspect paisible et que les plages qui nous restent soient conservées intactes. 


Crue centenaire des rivières Mistassibi, Mistassini et Ashuapmushuan : Une dizaine de résidences évacuées dans les secteurs de St-Félicien, d’Albanel, de Girardville et de Dolbeau-Mistassini.

Selon les spécialistes la crue devrait cesser dans les prochaines heures si ce n’est pas déjà fait.   À suivre…



                             



Autre publication sur le BLOGUE des Bleuets :

Revenons sur "la Tragédie du Lac St-Jean"  ... un retour sur le passé.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre un peu de votre temps pour me faire connaître vos commentaires et vos questions.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.