vendredi 8 décembre 2017

La Passerelle du 49’, écosentier quad et motoneige / Message de bienvenue


Un sentier intégrateur où  se rejoignent les sentiers des monts Valin et ceux du nord du Lac St-Jean  pour permettre aux motoneigistes et quadistes de découvrir la forêt boréale et d’enjamber les  grandes rivières jeannoises, voilà le grand projet en cours de réalisation qu’est  "La Passerelle du 49’ ".

Passerelle près de St-Stanislas / crédit photo Normand Hunter
Les pistes  étant sur des terres publiques et en secteur forestier faciliteront la circulation même en temps de redoux et des boucles hors-pistes seront également accessibles aux plus aventuriers. Les passerelles qui permettront de traverser les rivières Mistassibi, Mistassini ainsi que la rivière aux Rats feront en sorte d’allonger la saison de motoneige dans le secteur, au printemps ainsi qu’au début de la saison en décembre et accommoderont aussi les adeptes de VTT.  



Une toute nouvelle clientèle sera certainement interpellée par ce vaste sentier fédéré de motoneige et de quad ainsi que par l’offre d’hébergement, de restauration, de ravitaillement et des attraits touristiques à proximité de ce réseau, lequel sera inauguré en janvier 2018 et dont certains travaux d’expansion sont encore en développement.  
                                            

Consultez les pages Facebook du Club Motoneige Dolbeau-Mistassini et du Club Coursier Des Neiges Géant pour connaître la date d'ouverture exacte du nouveau sentier.

Les gens de chez-nous redécouvriront les magnifiques paysages à partir de points de vue différents et les gens de l’extérieur feront la découverte de nos grands espaces et des structures imposantes qui permettront de traverser les cours d'eau de façon sécuritaire.  


… grands espaces et structures imposantes... un peu normal, ici,  on fait les choses en grand…  😉
VIDÉO Facebook de la "Passerelle" enjambant la rivière Mistassibi du nouveau sentier Quad-Motoneige, cliquez  ICI.  


Attraits :
Destination Monts Valin (Secteur Saguenay)
Pêche blanche ((Secteur Saguenay)
Relais et observatoire du Mont Apica (Réserve des Laurentides)
Villages sur glace au Lac St-Jean (saison 2017-2018 à venir)
Sports d’hiver



Sources : 












Bienvenue à la nouvelle abonnée au Blogue!

Merci à Monique Doucet pour avoir pris le temps de vous inscrire à ce site et  c’est avec un grand plaisir que je  déroule le tapis rouge pour vous y accueillir. 

Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de cette publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez. Ceux-ci se font rares mais sont toujours très appréciés.

Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.  Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.

À bientôt et bonne ballade sur le Blogue!


La Jeannoise





                            Déjà publié sur le Blogue des Bleuets:
liens cliquables


  







vendredi 1 décembre 2017

Héritage des communautés religieuses. / Message de bienvenue.



Partout au Québec les communautés religieuses ont joué un rôle indéniable au sein de la société.   Au Lac Saint-Jean la présence des religieuses et  des religieux a aussi marqué des pages d’histoire et leurs contributions continuent à rayonner sur le  développement de la région.


Qu’ils aient défriché, travaillé en agriculture ou œuvré dans les hôpitaux et dans l’enseignement, fondé des orphelinats, initié les gens aux chorales ou opéré des lieux de ressourcement… il faut se souvenir que plusieurs religieux ont participé à l’évolution de notre secteur et leurs réalisations passées ainsi que les plus récentes contribuent à faire connaître notre coin de pays.





Voici quelques exemples :


 Les Ursulines établies à Roberval en 1882.

Mission première : Éducation

Couvent des Ursulines Roberval
Réalisations : École ménagère – École normale – Création de 3 écoles de villages, soit celle de Chambord (1945 à 1970), celle de Saint-Eugène-d’Argentenay (1946 à 1959) ainsi  qu’à Sainte-Croix (1949 à 1964) – Maison de prières et de réflexion ‘La Source d’eau vive’ à Roberval.


Enfants devant l'école des Ursulines Roberval









►  Les Pères Trappistes, implantés dans la région 

depuis 125 ans.



Missions premières :   Vie monastique et travail manuel pour garder l'équilibre humain et spirituel.

Réalisations : Colonisation  au nord du Lac afin de créer un village au confluent des
rivières Mistassini et Mistassibi.  –  Fondation de l’abbaye Notre-Dame-de-Mistassini en 1892 –  Église – Hôtellerie du Monastère -  Retraite -  
Création d’une Chocolaterie (Une entreprise monastique québécoise unique et traditionnelle depuis 1939)




















►  Frères Ouvriers Saint-François-Régis arrivés au Lac- 

St-Jean en 1903.


Missions premières : Agriculture, Éducation, Noviciat, Orphelinat


Réalisations :    En 1905, ils ont défriché plusieurs lots sur la rive de la Grande Péribonka, face à Pointe Taillon afin de réaliser leur première bâtisse à Vauvert  -  Noviciat - Ferme-école agricole avec élevage des animaux et  culture de légumes; les frères ont contribué à populariser la culture de la pomme de terre au Lac St-Jean  -  Orphelinat Saint-Joseph-du-Lac  et  formation agricole ou industrielle offerte aux orphelins ainsi qu’aux enfants pensionnaires dont les parents voulaient leur faire bénéficier d’une éducation spécialisée.







►  Les Pères Capucins de l'Ermitage Saint-Antoine


Missions premières : Évangélisation et services pastoraux.

Réalisations : L’abbé Elzéar DeLamarre, fondateur de l’Ermitage Saint-Antoine à Lac Bouchette et de la communauté des Antoiniennes de Marie. 

L'Ermitage Saint-Antoine, sanctuaire national fondé en 1907 est un oasis de paix, de prières et d’accueil  - C'est un lieu de pèlerinage et de ressourcement  – Hébergement  -  Musée  - Tourisme  - Sentier Notre-Dame-de-Kapatakan (notre petit Compostelle).    






►  Les Moniales Carmélites  (Carmélites déchaussées)


Missions premières : Ces religieuses contemplatives se consacrent essentiellement à la stricte observance de la prière, du silence et du travail manuel.  


Réalisations : Fondation du premier Carmel à Dolbeau en 1957  - Lieu de ressourcement. Leur gagne-pain principal est la cuisson du pain d’autel (hosties).  

Disponible en boutique : retailles d’hosties, chapelets de roses, cartes, objets religieux  confectionnés par les religieuses cartes. 






►  Les Sœurs Augustines de la miséricorde de Jésus


Mission première : Être à l’écoute des pauvres et des malades.

Réalisations : Dès 1918, les Augustines de Roberval se sont organisées à l’image d’une communauté quasi-autonome. - Elles ont fondé le département St-Antoine, à l’hôpital de Roberval,  destiné aux personnes alcooliques pour ensuite ouvrir un centre de réadaptation pour le traitement des alcooliques à leur monastère de Roberval. -  Fondatrices de l’Hotel-Dieu-St-Michel de Roberval.
Les 6 sœurs Augustines fondatrices de l'Hotel-Dieu St-Michel de Roberval. 

Les sœurs Augustines de Dolbeau-Mistassini  ont  également construit un monastère canonial où se trouve un noviciat.  Celles-ci ont soigné les malades et opère maintenant  le Centre Augustinien dont le Cristal qui est un Centre de rétablissement et d’intégration en santé mentale.
Les produits Épicéa  aux saveurs de la Boréalie, réalisés par le Cristal, où des hommes, femmes, enfants et familles qui fréquentent le Centre de rétablissement et d’intégration en santé mentale, sous la supervision des sœurs Augustines,  produisent des vinaigrettes et gelée qui répondent à toutes les normes imposées par le MAPAQ.






►  L’abbé Raymond Tremblay, fondateur du Camp 

musical du Saguenay/Lac St-Jean en 1964.


Mission première : Ouverture sur la diversité musicale et stages de perfectionnement en musique classique, en période estivale. L'abbé Raymond Tremblay fondateur du Camp musical.


Réalisations :  Le Camp musical du Saguenay/Lac St-Jean est une institution régionale sans but lucratif. Formation et diffusion musicale à l’échelle du Québec et hors Québec et reconnu pour la qualité de son enseignement
auprès des jeunes et des adultes  -  Concerts variés durant la saison estivale  – Salle de concert 320 places  -  Plusieurs pavillons dédiés aux  stagiaires ainsi qu’aux professeurs de musique. Bistro et Terrasse ‘Le Belvédère’ située au dessus du pavillon qui offre une vue imprenable sur le Lac et la région.

                                             








                                               Bravo à vous tous!


Sources :





Déjà publié sur le Blogue des Bleuets:


L'Ermitage Saint-Antoine du Lac Bouchette & Sentier Notre-Dame Kapatakan


Orphelinat agricole à Vauvert au Lac St-Jean ... un peu d’histoire

Le bon chocolat des Pères Trappistes … le monastère d’hier à aujourd’hui.

Des sœurs cloîtrées (Carmélites) à Dolbeau-Mistassini

Épicéa aux saveurs de la Boréalie et le Centre Augustinien…
Fabrication et réparation de ‘’Jésus de cire’ / transmission du patrimoine religieux
http://lesbleuetsdulacst-jeanqc.blogspot.ca/2012/06/fabrication-et-reparation-de-jesus-de.html








Bienvenue à la nouvelle abonnée au Blogue!

Merci à Ginette Nadeau pour avoir pris le temps de vous inscrire à ce site et  c’est avec un grand plaisir que je  déroule le tapis rouge pour vous y accueillir.

Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de cette publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez. Ceux-ci se font rares mais sont toujours très appréciés.

Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.  Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.

À bientôt,

La Jeannoise





lundi 27 novembre 2017

Bienvenue aux nouveaux abonnés du BLOGUE des Bleuets!



Bienvenue aux trois nouveaux abonnés à ce Blogue!

Merci à carole.gagnon6, à Francine Saint-Pierre ainsi qu’à Albert Bastarache  pour avoir pris le temps de vous inscrire à ce site et  c’est avec un grand plaisir que je  déroule le tapis rouge pour vous y accueillir.

La grande famille du blogue compte maintenant 179 membres……😲

Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de cette publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez. Ceux-ci se font rares mais sont toujours très appréciés.

Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.  Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.

Au Lac, l’hiver semble s’être installé le 16 novembre cette année. Malgré la pluie verglaçante de ces derniers jours, une bonne quantité de neige recouvre quand même le sol.  Alors bon début d’hiver et joyeuses préparations pour 'le temps des fêtes' qui s’en vient à grands pas. 

N’oublions pas de visiter les Salons des Artistes & Artisans et les Marchés de Noël pour encourager les gens de chez-nous.

Surveillons aussi l’ouverture de la Maison du Père Noël à Girardville. (Horaire   @+


La Jeannoise





jeudi 16 novembre 2017

Jean-Paul Desbiens alias le frère Untel

Bien des gens d’un certain âge se souviennent du Frère Untel, d’autres un peu plus jeunes qui s’intéressent à l’histoire du Québec en ont peut être entendu parler puisqu’il a laissé sa marque dans notre système d’éducation en plus d’avoir provoqué des changements avec ses critiques constructives.



Jean-Paul Desbiens est né en 1927 à Métabetchouan. Il est entré en communauté pour devenir frère mariste en 1944 où il a porté le nom de frère Pierre-Jérôme. Diplômé en philosophie de l’Université Laval, il a enseigné par la suite dans sa région natale, au Lac Saint-Jean et ailleurs.

Il a fait ses débuts comme écrivain sous le pseudonyme de Frère Untel.  Son livre  "Les insolences du frère Untel" a été une critique sur la langue, la religion  et l’enseignement québécois en plus de proposer des pistes de solution. Malgré que le clergé ait essayé d’empêcher la publication de son livre, celui-ci fut bien accueilli auprès de la population et un succès de librairie.

Passionné de la langue française, il déplorait le fait que le "joual" était la langue parlée et écrite au Québec et il n’hésitait pas à dénoncer ce fait  par ses écrits. Il critiquait également l’Église tout en étant profondément croyant.


Les autorités religieuses réagissaient mal aux affirmations du frère Untel et le clergé  l’obligea à s’exiler outremer où  il poursuivit  par la suite ses études de doctorat en Suisse. À son retour d’Europe en 1964, le ministère de l’éducation québécois lui a offert un poste de conseiller spécial.  Il contribua à plusieurs changements dans le système d’éducation ainsi qu’à la création des Cégeps.

L'année 1960 fut le début de ce qu’on appelle la "révolution tranquille" et le frère Untel en tant que philosophe, enseignant, écrivain, critique, religieux… a pu participer aux grands changements et son œuvre a été reconnu pour sa grande valeur historique tout en étant encore actuel.


Jean-Paul Desbiens s’est mérité plusieurs récompenses, doctorats honorifiques ainsi que l’Ordre du Gouverneur du Canada.


Décédé à Château-Richer en 2006, à l’âge de 79 ans  à la suite d’une longue maladie et fut inhumé dans le lot des frères maristes de Desbiens au Lac Saint-Jean.







crédit VIDÉO: webtélé ECDQ
"Appartenance et liberté;la pensée du frère Untel"



Sources :