mardi 10 novembre 2020

Bienvenue aux nouveaux abonnés au BLOGUE des Bleuets!

 

Merci à  Ginette Campion, Christine Deschênes, Mike Aragona  ainsi qu’à New Music in pour avoir pris le temps de vous inscrire à ce site, maintenant 240 personnes  abonnées et  c’est avec un grand plaisir que j’ouvre toutes grandes, les portes du Blogue des Bleuets du Lac St-Jean, pour vous y accueillir.  Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de cette publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez. Ceux-ci se font rares mais sont toujours grandement appréciés.

 

👉 Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes. 

👉Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.

👉Notez que ceux qui visitent ce blogue à partir de leurs appareils mobiles ont la possibilité de le voir afficher en ‘version web’ en sélectionnant l’option affichée en bas de leurs écrans. 

En cette période un peu ‘tristounette’ où il est faut continuer à se divertir malgré les contraintes causées par la pandémie, à se changer les idées.. rien ne nous empêche de continuer à voyager virtuellement.  Vous êtes les bienvenus au Lac St-Jean!

Salutations!  @+

La Jeannoise 





dimanche 30 août 2020

En 2020… un duo ''printemps-été'' étonnant

 

Le 12 mars dernier, une distanciation physique nous a été imposée par les gouvernements en place pour affronter ''La Covid 19'' et nous avons dû apprendre à vivre différemment. 


Malheureusement, il y a eu des personnes qui ont été victimes de cette pandémie, d’autres qui ont été infectées et qui ont heureusement retrouvé leur santé.

Le printemps lui,  a tardé à s’installer et le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous. La météo a peut être contribué à nous aider à demeurer à l’intérieur pendant un certain temps… Nous avons dû nous ajuster à cette nouvelle réalité et modifier nos façons de faire. 

Mais par chance, comme plusieurs, j’ai pu faire le plein d’air frais pendant l’été.

Présentement, les dirigeants de la santé publique craignent la venue d'une deuxième vague mais les restrictions et les mesures d’hygiène qui ont été mises en place nous aideront à passer au travers si jamais cette menace se concrétise.

Nous avons dû changer plusieurs de nos habitudes, tant au travail que dans la vie au quotidien et dans nos loisirs.  Le télé-travail a été adopté et a fait ses preuves mais chapeau aux parents qui ont dû le faire  tout en  s’occupant de leurs enfants, vous êtes vous aussi des super-héros de cette pandémie, tout comme le personnel soignant et tous les autres.

L’économie vit également un ‘coup dur’ et plusieurs entrepreneurs ont de la difficulté à entrevoir une reprise bientôt. On pense à vous aussi et on se croise les doigts pour que les solutions se présentent d’où l’importance de consommer et d’acheter localement pour soutenir les nôtres.

Bien évidemment, il n’y a eu aucun festival ni aucun grand rassemblement contrairement aux étés précédents et il a fallu faire des réservations avant les visites touristiques.

Plusieurs n’avaient pas fait de pique-nique, de camping et profité du plein air depuis un bon bout de temps et ont eu l’occasion de redécouvrir ces activités en nature. 

Nous avons dû nous ajuster à cette nouvelle réalité et modifier nos façons de faire. 

La température a été clémente et a facilité la vie en nature pendant les mois de juillet et août. On a vécu plusieurs périodes de canicules appréciées par ceux qui   aiment les grandes chaleurs et  au contraire ceux qui sont incommodés par la chaleur sont contents de voir l’été s'achever.

La cueillette de bleuets a commencé tôt mais le manque de cueilleurs a compliqué la récolte des petits fruits 'à la main' comme ça été le cas dans les autres cultures aussi.  L’auto cueillette de bleuets a été populaire  mais prend fin en même temps que le mois d’août.  Remarquez que si quelqu’un va en forêt, il est possible de trouver de belles talles de bleuets encore puisque la rareté de cueilleurs en forêt a comme effet qu’il va peut être s’en perdre beaucoup cette année, mais pour les cueillir il faut faire vite avant les périodes de gel au sol.

Nos jeunes et les enseignants vont vivre une rentrée scolaire qui va marquer l’histoire.  La pandémie  nécessite plein de précautions dans les écoles et dans les services de garde comme dans les autres milieux.  L’inconnu inquiète plusieurs adultes et plusieurs jeunes, espérons que tout se passera bien et que ce virus soit de moins en moins présent.

Bientôt une longue fin de semaine 5-6-7 septembre puisque le 7 septembre sera le jour férié de la fête du travail.

Des suggestions pour les activités qu’on peut pratiquer ces temps-ci, des endroits à visiter et des produits à se procurer:  La pêche,  la Véloroute des Bleuets,  les sites touristiques,  la route des Fromagescelle des Bières et Boissons Artisanales, des produits du terroir

Il faut cependant prévoir les visites touristiques en réservant un peu à l’avance par le biais de leurs sites internet.  Pour connaître les horaires d’ouverture des fromageries, brasseries et boutiques de produits du terroir consultez également chacun de leur site internet.

Et tant qu’à y être, aussi bien d’en profiter pour faire "tour du lac en bouclant la boucle"

 

Bienvenue au Lac St-Jean!

La Jeannoise

 

 

Note :  Les liens écrits en bleu sont des liens cliquables pour plus d’infos.




Autres Publications sur le BLOGUE des Bleuets du LSJ :


L’été 2019 nous file entre les doigts…

La fête du travail, premier lundi de septembre

Cyclotourisme / Véloroute des Bleuets


La Véloroute des Bleuets en automne








samedi 8 août 2020

Provenance et signification des " géants blancs " qui montent la garde entre Dolbeau et Mistassini?

 

Crédit photo: Normand Hunter

Gestion Arpidôme, organisme des loisirs de la ville de Dolbeau-Mistassini, désirait il y a quelques années organiser des activités de divertissement ayant pour but d’informer la population sur l’histoire de la ville.

La Route des Mille et Une Histoires a vu le jour en 2007.

À l'époque Gestion Arpidôme a fait appel à Jimmy Doucet pour la conception de deux spectacles historiques.

Après deux ans de présentations historiques, la Route des Mille et Une Histoires a voulu continuer à divertir la population, elle a ajouté d’autres spectacles de Jimmy Doucet qui ont été présentés à plusieurs endroits dans la MRC Maria-Chapdelaine.

En 2013, un tout nouveau spectacle à grands déploiements a vu le jour avec une nouvelle équipe de production et les co-auteurs Mathieu Savard et Stéphane Baillargeon ont succédé à Jimmy Doucet, qui avait été le premier auteur engagé par la Route des Mille et Une Histoires. 

Ce nouveau spectacle Le secret des Pères, s'est déroulé en plein air à la Halte Routière au Parc de la Pointe-des Pères

C’est également en 2013, profitant du cadre du 175ième du Saguenay/ Lac St-Jean que la Route des Mille et Une Histoires, en plus du  nouveau spectacle, a créé des personnages imposants dont chacun représente une municipalité de la MRC Maria Chapdelaine (MRC = Municipalité Régionale de Comté) personnifiée par des impressionnantes sculptures  blanches, placées  sur le site du Parc de la Pointe des Pères à Dolbeau-Mistassini.  

Ces personnages sculptés qui sont d’une hauteur approximative d’une douzaine de pieds attirent l’attention  lors de notre passage, en vélo, en véhicule ou à pied.  C'est un artiste de chez nous, M. Normand Hunter, qui a créé ces "géants blancs".

Les visiteurs peuvent connaître quelques pages  d’histoire des 13  localités de la MRC Maria Chapdelaine (12 municipalités et le territoire non organisé de la MRC) en faisant un arrêt à proximité des Halles du Bleuet entre Dolbeau et Mistassini au Lac Saint-Jean.

En 2014, le spectacle remanié du Secret des Pères fut présenté à l'intérieur, au centre-ville, dans une toute nouvelle formule.

En 2015, les administrateurs de la Route des Mille et Une Histoires ont pris la décision de faire relâche pour la saison estivale et ils ont finalement décidé de terminer les activités dans le cadre de la Route des Mille et Une Histoires à la fin de cette même année.

Depuis 2015, plusieurs autres producteurs indépendants du service des loisirs de Dolbeau-Mistassini offrent des spectacles sur le territoire de la MRC, en formule théâtre d’été à l’exception de l’été 2020 étant donné les restrictions imposées par le gouvernement en raison de la pandémie Covid 19.

Encore aujourd’hui les Consuls de la MRC Maria-Chapdelaine suscitent la curiosité des passants. C’est en faisant un arrêt pour lire les explications historiques que nous pouvons un peu mieux connaître chacune des municipalités et nous donner le goût d’aller faire une petite visite à ces endroits.   

Ces imposants personnages font bien leur travail de  diplomate en accueillant les visiteurs et en les informant tout en les incitant à découvrir des lieux paisibles et agréables à vivre… ils sont bien plus que des "grands bonhommes blancs"!

J'ajouterais que ces Consuls représentent bien les gens de notre région... ils sont fiers et invitants! 😉

La Jeannoise


Note : Selon Wikipedia, consul est un terme qui a désigné, à travers l'Histoire, différentes fonctions  dont une qui définit le consul  comme étant  un diplomate en poste dans un consulat, chargé de la protection et de l'administration de ses concitoyens dans l'enceinte de sa circonscription consulaire.


Crédit photo: Normand Hunter


Infos  et articles sur l'Artiste, Normand Hunter: 

Sa page facebook :   https://www.facebook.com/Normand-Hunter-526304487390751/

Consuls MRC : le plus gros, le plus long projet de Normand Hunter (cliquable)

Article signé Jules Simard dans Nouvelles Hebdo - 19 septembre 2016 (cliquable)





Également publié sur le Blogue des Bleuets :


Les Consuls de la MRC Maria-Chapdelaine… l'idée originale

Dolbeau-Mistassini,la capitale mondiale du bleuet

Le Secret des Pères.. le spectacle en plein air à Dolbeau-Mistassini (2013)

La Route des mille et une histoires.. nouveautés 2013

La Route des mille et une histoires 2014; spectacle 'remanié'  /  Bref HISTORIQUE de la Route des mille et une histoires.



vendredi 31 juillet 2020

Bienvenue et bon été!



Merci à  "New Music in"  pour avoir pris le temps de vous inscrire à ce site, maintenant 237   abonnés et  c’est avec un grand plaisir que je déroule le tapis rouge pour vous accueillir sur le Blogue des Bleuets du lac Saint-Jean!        

Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de cette publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez. Ceux-ci se font rares mais sont toujours grandement appréciés.

👉 Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes. 

👉Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.

👉Notez que ceux qui visitent ce blogue à partir de leurs appareils mobiles ont la possibilité de le voir afficher en ‘version web’ en sélectionnant l’option affichée en bas de leurs écrans. 

Pour la période estivale les nouvelles publications se font plus rares mais je vous souhaite une bonne ballade en parcourant le BLOGUE des Bleuets et n’hésitez pas à inviter vos amis à se joindre à nous! 

 

Je vous souhaite un bon mois d’août!  

Mes salutations,

La Jeannoise 




mardi 23 juin 2020

La Saint-Jean-Baptiste 2020

Une Fête nationale 2020 sans tambour ni trompette oups... plutôt sans grand rassemblement, sans feu de camp ni feu d’artifice!

 

La Saint-Jean-Baptiste est la fête nationale des Québécois ainsi qu’une journée fériée et chaumée.

Cette année une Saint-Jean-Baptiste  bien spéciale en respectant les recommandations  gouvernementales de distanciation sociale et en évitant les grands rassemblements pendant cette période de pandémie ainsi que les recommandations de la Sopfeu en cette période de chaleur accablante où d’importants feux de forêt sont en activité au Québec qui sont les suivantes: 

👉 AUCUN FEU À CIEL OUVERT  👉 AUCUN FEU D'ARTIFICE   👉 AUCUN MÉGOT      👉 AUCUN OUTIL pouvant provoquer des étincelles  👉 NE PAS LAISSER DES TORCHES CITRONNELLES allumées sans surveillance  👉 MEME les feux dans des foyers pare-étincelles doivent être étroitement surveillés et contrôlés.


Le Grand spectacle de la Fête nationale du Québec « TOUT LE QUÉBEC À L’UNISSON » sera télévisé cette année.  

Tous les détails sur https://www.fetenationale.quebec/

 

 


À vérifier aussi auprès de votre municipalité, certaines offrent des spectacles en ligne gratuits.


Bonne St-Jean-Baptiste à tous!


Sources :

https://www.fetenationale.quebec/

https://sopfeu.qc.ca/communiques/modification-de-linterdiction-de-faire-des-feux-a-ciel ouvert/?fbclid=IwAR1ClfK8lw9VUAFK9eA3rjClBBwx5ZaxLqTDA39DDGbYXz_dB5H8uFnXcvQ

 



 Également publié sur le Blogue des Bleuets:

(liens cliquables)

lundi 1 juin 2020

Au Lac St-Jean, résilience et créativité aux couleurs ‘bleutées’


                             

Il y a un bon bout de temps que je n’ai pas écrit sur ce Blogue mis à part le message de bienvenue aux nouveaux abonnés.  En fait, je n’avais pas grand-chose à dire.   Confinée à la maison dans le contexte de la COVID-19 bien des choses ont changé et  les mots me manquaient.

L’hiver dernier a débuté avec un drame inoubliable qui s’est produit dans notre région. Les  développements des derniers jours ont probablement provoqué mon besoin d’écrire puisque quatre mois après l’accident, soit les 22 et 27 mai, les corps des deux dernières personnes qui manquaient à l’appel ont été retrouvés sur les berges de la rivière Grande Décharge.  Ils étaient portés disparus depuis l’événement du 21 janvier dernier lorsque six motoneigistes (cinq touristes français et un guide québécois) ont perdu la vie.  Un soulagement pour les familles endeuillées à qui nous offrons nos sympathies.  Pour les détails de l’accident, cliquez ICI.

A suivi un printemps particulier puisque le 12 mars la population canadienne a été touchée aussi par la pandémie.  La COVID-19, ce virus sournois,  a fait beaucoup de ravages parmi les québécois les plus vulnérables et a provoqué stress, anxiété, insécurité monétaire et maintes difficultés à plusieurs personnes.   La vie de chacun a été chambardée. Les gens qui travaillent dans les services essentiels qui ont été et sont encore sollicités, sont des personnes épuisées à qui nous devons adresser nos remerciements, soutien et notre reconnaissance. Auparavant, le confinement et la distanciation sociale ne faisaient pas partie de nos préoccupations ni de notre vocabulaire, mais nous avons dû rapidement nous adapter à cette nouvelle réalité en ce printemps 2020.

La PM Legault porte un
masque fait  par
Mme Larouche de
Masques Lac St-Jean
de Ste-Monique.
Le Saguenay/Lac Saint-Jean a été une des régions fermées, on ne pouvait ni  en sortir ni y entrer sans avoir une très bonne raison.  Le lac St-Jean a été somme toute épargnée par la transmission communautaire. Finalement le gouvernement provincial a permis le déconfinement progressif de la région  et les policiers ont levé les barrages routiers aux entrées du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

En plus de l’accessibilité à la région, ce 11 mai, la réouverture des écoles primaires(non obligatoire) et la reprise de l’activité économique ont suscité bien des inquiétudes.
 
Ça été un choc de se confiner mais l’inverse est presque plus difficile… la peur de la transmission du virus, nos craintes pour  le retour des enfants à l’école  et  la complexité de cette réorganisation et tout ce qui gravite autour incluant le transport scolaire, la distanciation de 2 mètres entre deux personnes… sont des conditions très difficiles à mettre en application pour le personnel enseignant ainsi que pour les parents qui doivent rassurer, informer et protéger leurs enfants, mais la coopération de la plupart des jeunes est remarquable… on a beaucoup à apprendre des enfants et personnellement j’envie leur capacité d’adaptation.

Depuis le 12 mai, le port du masque de protection étant fortement recommandé à la population en général, par le gouvernement et la santé publique lors des sorties hors du domicile, mais il est non obligatoire.

Les artisans et les gens de certaines usines "se sont reviré sur un 10 cents" et ont fabriqué des masques plus originaux les uns que les autres. Certains ont même fabriqué des visières, des attaches pour les masques et des jaquettes de protection.
Voici un lien pour voir un Album-Photos pubié sur facebook contenant les coordonnées de gens de chez-nous qui fabriquent des masques de protection lavables ainsi que quelques autres informations.  Pour visionner cet Album, cliquez ICI. 

Des entreprises régionales ont également créé du gel désinfectant pour les mains. La Distillerie Beemer par exemple a mis sur le marché le Pur Boréal fait d’alcool local et d’essences boréales, certifié par Santé Canada. 

Les artisans qui fabriquent des savons et produits ont développé leurs recettes de  désinfectant pour les mains. C'est le cas de La Bergerie du Nord et Les douceurs de Mulâne qui nous offrent de bons produits doux pour les mains.  Vous trouverez les liens de nos savonneries artisanales en cliquant ICI. Autant les artisans que les entreprises offrent leurs produits en boutique et possibilité d’achat en ligne. 

N’oublions pas les artistes, autant les musiciens, chanteurs, humoristes, danseurs, peintres… qui eux aussi font leur grosse part pour nous divertir en nous offrant des concerts et des performances gratuites sur internet ainsi qu’à ceux qui réfléchissent à instaurer des nouveaux concepts pour les mois à venir. Vous êtes importants pour nous!   

Laurie Marois Artiste Peintre

Chez-nous, plusieurs sont vraiment inventifs, débrouillards, talentueux, vaillants et généreux!

Peu à peu, commerces, marchés publics, campings, activités touristiques réouvrent progressivement…  et la liste des permissions s’allonge comme celle des auto-cueillettes des fruits et légumes et les loisirs, les rassemblements extérieurs de 10 personnes  provenant de 3 familles maximum… mais il n’y a plus rien comme avant;  les files d’attente avec distanciation entre 2 personnes devant les commerces, le nombre de clients limité à l’intérieur, les mesures d’hygiène, une certaine méfiance envers les autres, les paiements par cartes et la « peur » des billets de banque et de la monnaie…  on dirait qu’on vit maintenant sur une autre planète mais nous avons la chance d’avoir des gouvernements qui font leur gros possible pour que tout se passe pour le mieux .  C’est certain que la perfection n’existe pas mais si on se compare, on se console. 
Et lorsque on y réfléchit, on réalise qu’avant cette pandémie on était bien. On pouvait sortir se divertir, assister à des spectacles et à des rassemblements festifs, des repas aux restos…  Nous pouvions aussi serrer dans nos bras et donner la main aux personnes qui  perdaient  des proches, même les rites funéraires ne permettent plus de tels rapprochements et j’ai une pensée spéciale pour ceux qui  sont décédés dans la solitude ainsi qu’à leurs familles. 
Je conviens  que toutes ces restrictions sont nécessaires pour éviter la transmission du virus en souhaitant qu’il n’y ait pas de deuxième vague et qu’un vaccin soit accessible le plus rapidement possible.  Demeurons positifs!

Présentement nous vivons un printemps dont les températures varient  énormément.  
Les trois premières semaines de mai ont été froides.  La semaine du 24 mai,  on a redécouvert  la chaleur estivale  en vivant une canicule allant jusqu’à  34’C avec une humidité accablante.  
Le 31 mai la température a chuté subitement du jour au lendemain et  dans la nuit il a fait 2’C, tout près du point de congélation…    de la neige dans le parc des Laurentides et dans les secteurs montagneux…  je crois que je vais devoir enlever mes sandales pour sortir à l’extérieur et les pêcheurs, eux, devront pratiquer leur sport en "sout de ski doo" 😄 puisque la fraîcheur semble s’installer pour quelques jours.  Ces variations de températures en "dents de scie" ne nous surprennent plus vraiment, avec la pandémie nous apprenons de plus en plus à nous ajuster aux événements… et ça devrait bien aller.

Par le biais du Blogue et par la Page Facebook des Bleuets du Lac St-Jean, je vous parle des Jeannois, des endroits à visiter chez-nous, je parle de l’achat local pour soutenir nos artisans et nos commerçants,  je vous parle aussi des activités plein air, des sports,  de la Véloroute des Bleuets,  de notre Lac et des plages etc… Vous êtes les Bienvenus au Lac St-Jean,  nous avons tout ce qu’il faut pour vous recevoir.  C’est certain que chacun doit s’ajuster aux mesures dans le contexte de la COVID mais plein d’activités sont possibles et  la touche Jeannoise sera  certainement les teinter puisque nous avons la réputation d’être des gens "colorés"…😏

Pour ma part, je réalise que c’était de commencer à écrire qui était le plus difficile.
Revenons au titre de ce billet  "résilience et créativité aux couleurs bleutées"; lorsque nous faisons références aux couleurs, nous savons que le bleu est une couleur froide par définition, je vois un parallèle entre cette teinte et la nordicité de notre région et le bleu est aussi associé à la détente et au bien être et à une invitation au voyage.  La couleur "bleu" représente la paix, le calme, la sérénité, la fraîcheur mais aussi l'infini.  

Comme on nous surnomme les ‘Bleuets’ et que nous vivons autour d’un des plus grands  lacs habités au Québec, le bleu nous colle bien à la peau.  

À vous de venir nous visiter et profiter de notre quiétude régionale!


N’oubliez pas qu’on vous attend, il y a une multitude de terrains de camping avec services, des emplacements  pour le camping sauvage aussi et des chalets locatifs. 

C’est le moment de visiter les régions du Québec et surtout ne passez pas comme un "coup de vent"  venez plutôt séjourner quelques temps.

À très bientôt!







Expressions :
Se revirer sur un 10 cents :   changer de direction rapidement
Sout de ski-doo : habillement pour faire de la motoneige
En dents de scie : lorsque nous disons que la température est "en dents de scie" cela fait référence à l'outil dont la lame a une forme dentelée. En comparaison avec une ligne droite, l’expression "en dents de scie" évoque ce qui n'est pas régulier.


Sources :



Également publié sur le Blogue des Bleuets :  (liens cliquables)

L’accident du 21 janvier 2020 qui fait couler beaucoup d’encre… avec raison.


Des liens des Albums-Photos publiées sur La page facebook des Bleuets :