lundi 26 août 2013

Bienvenue au 29ième abonné au BLOGUE!


Rémi,  vous êtes  bienvenue sur le blogue des Bleuets !

C’est avec un grand plaisir que je déroule le tapis rouge pour vous.
 
 
Vous pouvez parcourir le contenu du blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des  250  billets publiés et laissez vos commentaires si vous le désirez.
 
Au revoir, au plaisir de vous lire et bonne fin d’été!
 
 
 

 Vous pouvez suivre  aussi « Les Bleuets du Lac St-Jean » sur la page Facebook   

dimanche 18 août 2013

Bienvenue à la 28ième abonnée au Blogue !


Mme France,  vous êtes  bienvenue sur le blogue des Bleuets !

C’est avec un grand plaisir que je déroule le tapis rouge pour vous. Vous pouvez parcourir le contenu du blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des  249  billets publiés et laissez vos commentaires si vous le désirez.

Au revoir, au plaisir de vous lire et bonne fin d’été!



 

vendredi 16 août 2013

Recettes pour cuisiner avec les bleuets


 

Recettes :     http://www.bcblueberry.com/bcbleuet_ca/recettes/        

 
 
*** Note:  Vous pouvez cliquer sur chacune des recettes pour y avoir accès. ***
 
 

 
 
 
 
Un autre site internet à visiter pour avoir accès à 104 recettes pour cuisiner les bleuets                   (cliquez le lien suivant) :

 
 
 
 
Bon appétit!
 
 
http://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean
 

Bienvenue au 27ième abonné du BLOGUE des Bleuets!


Georgy4,  vous êtes  bienvenue sur le blogue des Bleuets !

 
C’est avec un grand plaisir que je déroule le tapis rouge pour vous. Vous pouvez parcourir le contenu du blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des  248  billets publiés et laissez vos commentaires si vous le désirez.

Au revoir, au plaisir de vous lire et bonne fin d’été!

 

 
 
 
 
Vous pouvez suivre  aussi « Les Bleuets du Lac St-Jean » sur la page Facebook   https://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean

jeudi 15 août 2013

Connaissez-vous les ‘’machines à bleuets’’?


La cueillette des bleuets à la main est toujours pratiquée pour récolter de bons bleuets prêts à la consommation ainsi que pour faire nos réserves personnelles mais pour la cueillette commerciale on utilise maintenant les "cueilleuses de bleuets’’.

"machine à bleuets"


Pour citer Wikipedia, une cueilleuse à bleuets, est un instrument qui a été inventé et adopté par des résidents du Lac-St-Jean au Québec afin de faciliter la cueillette de bleuets en forêt ou en bleuetière.

Il en existe plusieurs sortes: manuelle, semi-automatique et automatique, ainsi que différents formats. Les cueilleuses semi-automatiques et automatiques sont aussi appelées machines à bleuets.


Historique
La cueillette de bleuets est pratiquée depuis plusieurs années au Lac-St-Jean. Au début, les gens récoltaient les bleuets à la main dans les bois. Par la suite, lorsqu'est survenue l'achat massif des bleuets, certains se sont mis à utiliser un récipient de bois muni de tiges métalliques, formant ainsi un peigne, afin de récolter plus rapidement les bleuets, cette invention est appelée peigne à bleuets et nécessite l'usage des mains.
(À noter que la cueillette à la main se pratique encore en forêt et en bleuetière)

Ce n'est qu'en 1986 que René Girard, un résidant de Saint-Méthode, inventa la première machine à récolter les bleuets qu'il fût breveté en 1989. [   Les débuts de la machine n'ont pas été faciles pour les gens de la région, les gens ont boycotté l'invention et même menacé l'inventeur, à l'époque ont croyait qu'une machine qui accélère la récolte de bleuets allait diminuer le prix d'achat de ceux-ci. Malgré les difficultés rencontrées par M. Girard, certaines personnes ont commencé à produire et à commercialiser des copies de machines à bleuets. Ces copies se sont avérées payantes pour leurs inventeurs qui utilisent des matériaux moins dispendieux que le fer utilisé par René Girard à l'époque. Le faible coût de fabrication et de vente à propulser la machine à bleuet au sommet et maintenant ont retrouve plusieurs types de machines sur le marché : des machines automatisées et des machines manuelles. Certaines sont fabriquées pour s'appareiller à un tracteur à gazon, tandis que d'autres sont encore fabriqués selon le modèle de M. René Girard.

D'autres modèles ont vu le jour depuis et des matériaux plus rigides et durables, comme le plastique, sont utilisés. Les peignes à bleuets sont maintenant faits de broches métalliques ancré profondément dans un récipient de plastique formant un peigne avec réservoir. Un autre modèle, qui s’appelle patte d'ours dû à sa forme, s'utilise avec les mains et nécessite un récipient externe comme un seau. Ce modèle comprend des tiges métalliques incorporés dans un manche de plastique creux en forme ovale d'une extrémité et courbées à environ 15° de l'autre.

Principe
La cueilleuse de bleuets se passe comme on passe la tondeuse : elle est munie de ce que l'on appelle un peigne, constitué de plusieurs tiges de métal fondues dans le plastique ou soudées contre une plaque de fer, qui, en passant dans un plant de bleuets, ramassera tous les bleuets, ou presque. Arrivés au bout du peigne, où se situe l'embout de plastique ou de métal, les bleuets se détacheront du plant pour rouler dans une boîte à bleuets. Lorsque la boîte est pleine, il suffit de la charger dans une remorque ou de laisser la boîte par terre dans le champs puis de remettre une boîte vide dans la machine.




VIDÉO  Cueillette 'au peigne'  en forêt
https://www.youtube.com/watch?v=zGpECTit1Qw  




Cueilleuse  manuelle

Les cueilleuses manuelles sont sans contredit les plus vieilles machines à bleuets qui existent. Il existe deux modèles, soit le peigne et la patte d'ours.

Le peigne est composé d'un récipient de plastique rectangulaire auquel on a intégré des tiges métalliques. Lorsque les bleuets sont pris entre les tiges du peigne et que le cueilleur donne un coup de poignet vers le haut, les bleuets tombent dans le fond du récipient de plastique.




La patte d'ours, quant à elle, est formée d'un manche de plastique surmonté d'un morceau de plastique creux et ovale ressemblant à une patte d'ours auquel est intégrée des tiges métalliques courbées à environ 15°. L'utilisateur agrippe les plants de bleuets puis donne un petit coup de poignet afin de faire tomber le petit fruit bleu dans un récipient, habituellement un seau de 5 gallons auquel on a fixé une poignée.

Les cueilleuses manuelles sont généralement utilisées en forêt étant donné que le terrain n'est pas propice à l'utilisation de cueilleuses automatiques ou semi-automatiques.


    



Cueilleuse semi-automatique
Ce modèle ressemble à une tondeuse, il est construit avec deux roues de vélo surmontées d'un conteneur, pour mettre des boîtes à bleuets, et d'une poignée. Un peigne est ajouté en bas. Grâce à un mouvement de levier, les bleuets sont acheminés dans les boîtes. Ces modèles, très populaires dans les années 1980 et 1990, et encore au début des années 2000, sont conduits comme l'on conduit une tondeuse et les embouts de métal forment un peigne permettant de cueillir les bleuets sans effort, les bleuets vont ensuite tomber dans une boîte à bleuets à l'aide du principe du levier. Ce modèle est encore très populaire dû au faible coût de fabrication, d'utilisation ainsi qu'à la facilité d'utilisation
pouvant être utilisé autant par les enfants que les adultes.  Bien que certaines personnes les utilisent en forêt, elles sont conçus et majoritairement utilisées en bleuetières. Elles sont privilégiées par les familles qui récoltent avec des enfants ainsi que par les personnes qui ne veulent tout simplement pas utiliser une cueilleuse automatique.

Cueilleuse de bleuets  Simard



Cueilleuse automatique


La cueilleuse automatique peut s’accrocher à un tracteur à pelouse (il est nécessaire d'enlever les lames auparavant pour ne pas endommager les plants de bleuets).
Certains modèles ont un peigne qui vibre pour faciliter le détachement des bleuets d'avec le plant, par la suite, le bleuet est acheminé vers les boîtes par vibration. D'autres modèles plus sophistiqués font tomber les bleuets sur un convoyeur qui achemine le bleuet vers une boîte à bleuet ou autre contenant, une fois le contenant plein il est remplacé par un vide, parfois automatiquement, via plusieurs convoyeurs et boutons.
Une compagnie de Saint-Félicien a fabriqué un modèle industriel qui s'ajuste sur les tracteurs de série F de Kubota.
Ce type de cueilleuse est utilisé en bleuetière étant donné qu'il n'est pas facile, voir impossible, à manier entre les arbres et sur les terrains très accidentés des forêts.
Bien que certains modèles soient construits par des particuliers dans leurs garages puis vendus localement, bien souvent par le biais d'annonces, certaines entreprises du Lac-St-Jean en fabriquent.
Fabricants


                          
M. René Girard, inventeur de la machine à bleuets


Voici  le lien pour une publication du journal Progrès-Dimanche,
le 8 novembre 2009, titrée
« René Girard, le père de la machine à récolter les bleuets »
 
Un grand merci et hommage à
Monsieur René Girard
(de St-Méthode)
qui a révolutionné
l’industrie du bleuet
en  inventant  la
‘’machine à bleuets’’ !







Pourquoi pousse-t-il autant de bleuets au Lac Saint-Jean?
La réponse sur une publication du BLOGUE des Bleuets:




lundi 12 août 2013

Cueillette de bleuets 2013

'La cueillette des bleuets 2013' bat son plein.

La récolte des bleuets sauvages en forêt ainsi qu'en bleuetière est commencée, depuis la mi-juillet, dans certains secteurs de la région du Lac Saint-Jean et prendra fin en septembre.

Plusieurs bleuetières touristiques vous invitent à cueillir vous-même ces petits fruits sucrés et savoureux. On vous dirigera dans les vastes champs afin de vous assurer une cueillette abondante.

Dans la région, on retrouve plusieurs bleuetières ouvertes au grand public, notamment au Musée Louis-Hémon à Péribonka, à la bleuetière touristique de Dolbeau-Mistassini, celle de Sainte-Marguerite-Marie, de Saint-Augustin d'Almas, de Saint-François de Salles et plusieurs autres...

Pour les gens qui désireraient acheter des beaux bleuets cueillis à la main, vous pouvez vous présenter dans les kiosques ainsi qu'à l'accueil des bleuetières touristiques.

2013 ne sera peut être pas une année record en ce qui concerne la quantité... mais pour ce qui est de la qualité celle-ci est garantie puisque les bleuets sont particulièrement savoureux cette année.  Pour ce qui est des statistiques nous attendrons la fin de la saison pour faire le bilan.


...Souhaitons que mère nature collabore pour permettre aux cueilleurs d'avoir une bonne récolte...

DES BLEUETS et des PRODUITS DU BLEUETS; OÙ S'EN PROCURER?
Voici quelques bonnes adresses:
La Magie du Sous-Bois801, 23e Avenue
Dolbeau-Mistassini, Qc  G8L 2V2
Tél. : 418-276-8926
http://www.magiedusousbois.com/

Délices du Lac-Saint-Jean
Case Postale 50012
Dolbeau-Mistassini, Qc  G8L 3B4
Tél. : 418-276-4978
http://www.delicesdulac.com/

Espace Gourmet
75, boulevard Saint-Luc
Alma, Qc  G8B 6W7
Tél. : 418-480-1110
http://www.espacegourmet.com/

NutrableuJean-Pierre Trottier
Tél. : 418-931-7507
http://www.nutrableu.com/


Tartes aux bleuets Jacynthe Ouellet
466, De Quen
Dolbeau-Mistassini, Qc  G8L 5N2
Tél. : 418-276-5735


La Maison Gourmande (Chocolaterie La Java)
353, 9e Avenue
Dolbeau-Mistassini, Qc  G8L 3E9
Tél. : 418-276-2039
http://www.pagesjaunes.ca/bus/Quebec/Dolbeau-Mistassini/La-Maison-Gourmande/4069180.html



Coulis-Bec inc.
275, Petit Rang St-Pierre
Hébertville-Station, Qc  G0W 1T0
Tél. : 418-343-2908
http://www.fabricantsregionaux.com/membres_
details.php?Id=244



La Bergerie du Nord - Savons
827, Rang 4
Normandin, Qc  G8M 4R3
Tél. : 418-274-7989
http://www.labergeriedunord.com/

Bleuet Nordic

108, Boulianne
Dolbeau-Mistassini, Qc  G8L 5L4

Tél. : 418-239-1001
http://www.bleuetnordic.com/   
 
Les Bleuets Mistassini
555, De Quen
Dolbeau-Mistassini, Qc  G8L 5M3
Tél. :  418-276-8611
http://www.bleuets-mistassini.com/

Chocolaterie des Pères Trappistes100, route des Trappistes
Dolbeau-Mistassini, Qc  G8L 5E5
Tél. : 418-276-0491
http://www.monasteremistassini.org/

L'Orée des Bois37, rang Saint-Joseph
Notre-Dame-de-Lorette, Qc  G0W 1B0
Tél. : 418-276-1075
http://www.loreedesbois.ca/

Usine de congélation St-Bruno698, rue Melançon
Saint-Bruno, Qc  G0W 2L0
Tél. : 418-343-2206
http://www.wild-blueberries.com/

Opti Bleu inc.32, Laurendeau
Dolbeau-Mistassini, Qc  G8L 5S6
Tél. : 418-276-3713
http://www.optibleu.com/


La Maison Bleuet1006, Sacré-Coeur
St-Félicien, Qc  G8K 1R5
Tél. : 418-630-4333
http://www.lamaisondubleuet.com/


Épicéa
Mélanie Marceau
Girardville, Qc
Tél. : 418-258-3459
http://epicea.ca



 
 
 
 
Vous pouvez atterrir sur la page facebook « Les Bleuets du Lac St-Jean »    https://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean

dimanche 11 août 2013

Pour mieux connaître "le bleuet" (petit fruit)


Bleuet


crédit photo:  Jeff Dumais

 Souvent confondus, le bleuet et sa cousine la myrtille ont une apparence semblable, mais se retrouvent dans des régions distinctes. Le bleuet est un fruit indigène du nord-est de l’Amérique du Nord, tandis que la myrtille est présente non seulement en Europe, mais également sur la côte ouest du Canada et des États-Unis. Il est toutefois fort possible qu’historiquement, les deux variétés partagent une origine commune et qu’elles aient été disséminées dans différentes régions par les oiseaux.

Récoltés depuis des millénaires, le bleuet et la myrtille n’ont toutefois été domestiqués qu’au début du 20e siècle.

 

 



Tout Savoir sur
L'aliment
 
 
Histoire
Le bleuet : fruit divin des Amérindiens
Le bleuet était très prisé des Amérindiens, pour qui il représentait un véritable cadeau envoyé par les dieux pour sauver leurs familles de la famine. Cru ou cuit pendant l’été, séché ou conservé dans la graisse pendant l’hiver, le bleuet était consommé non seulement dans les desserts, mais également dans les soupes, les ragoûts et diverses autres recettes traditionnelles.

Les Amérindiens utilisaient aussi le bleuet dans plusieurs préparations médicinales. En infusion, les racines de bleuet étaient notamment utilisées comme relaxant pendant la grossesse tandis que les feuilles servaient plutôt à tonifier l’organisme et réduire les coliques chez les enfants.
 
 
Production
Les bleuets du Canada
Au palmarès mondial de la production de bleuet, le Canada occupe le second rang, après les États-Unis. À eux seuls, ces deux pays totalisent près de 90 % de la production mondiale. Le Québec est quant à lui le plus grand producteur de bleuets sauvages.

Très importante dans la région du Saguenay / Lac Saint-Jean – au point où les habitants sont surnommés « les bleuets » —, la production de ce petit fruit aurait été favorisée par l’immense incendie de forêt qui a dévasté les deux tiers de la région en 1870.
 
Santé
Les autres propriétés du bleuet
En plus de son potentiel antioxydant et anticancer, il semble que le bleuet aurait aussi des propriétés antidiabétiques.

Le bleuet serait aussi utile contre les maladies cardiovasculaires, notamment en réduisant le taux de « mauvais cholestérol. »

En raison de son action antioxydante, le bleuet pourrait aussi aider à ralentir la progression de certaines maladies liées au vieillissement, par exemple la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.
Un extraordinaire potentiel antioxydant
Comme d’autres petits fruits tels que la canneberge et la fraise, le bleuet est extrêmement riche en antioxydants. Dans le cas précis du bleuet, ce potentiel antioxydant serait surtout attribuable à sa forte teneur en anthocyanidines, les molécules responsables de sa belle couleur bleue.
Parmi tous les petits fruits, le bleuet est celui qui remporte la palme d’or des antioxydants, devant la canneberge, la mûre et la framboise.
De manière générale, les molécules antioxydantes telles que les anthocyanidines du bleuet protègent les cellules du vieillissement en limitant les dommages causés par les radicaux libres.
Des effets anticancer
Même si les recherches sur les propriétés anticancéreuses du bleuet en sont à leurs débuts, certaines études scientifiques suggèrent que les anthocyanidines contenues dans le bleuet auraient aussi un important potentiel anticancer.

Les anthocyanidines, ainsi que d’autres molécules présentes dans le bleuet, freineraient la progression du cancer en bloquant le développement des vaisseaux sanguins alimentant les cellules cancéreuses. Ce processus, qu’on dit antiangiogénique prive les cellules cancéreuses de leur approvisionnement en oxygène et en molécules nutritives.

Le potentiel anticancer du bleuet s’expliquerait aussi par son action anti-inflammatoire.
 
Pour en savoir plus
Béliveau, Richard, Les aliments contre le cancer, chapitre 11, éditions Trécarré, 2005.

BÉLIVEAU, Richard,
Faites le plein de petits fruits, chronique publiée dans le Journal de Montréal, le 28 mai 2007

BÉLIVEAU, Richard,
Les fraises sont bien plus qu’un délice, chronique publiée dans le Journal de Montréal, le 12 juin 2006

BÉLIVEAU, Richard,
" target="_blank">Profitons du retour des petits fruits, chronique publiée dans le Journal de Montréal, le 30 juin 2008
 
 
Vous pouvez suivre « Les Bleuets du Lac St-Jean » sur la page Facebook
https://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean