Messages triés par pertinence pour la requête QUAND CUEILLIR BLEUETS. Trier par date Afficher tous les messages
Messages triés par pertinence pour la requête QUAND CUEILLIR BLEUETS. Trier par date Afficher tous les messages

jeudi 13 août 2015

Où et Quand cueillir des bleuets? / Message de Bienvenue


Où cueillir des bleuets? 

Nos bons bleuets sauvages peuvent être cueillis dans les secteurs forestiers… chacun connaît  "sa talle"  et  plusieurs cueilleurs préfèrent  se rendre dans une bleuetière pour faire leur réserve de petits fruits tandis que d’autres y achètent des bleuets frais cueillis du jour.

Si vous désirez vous rendre dans une bleuetière, en voici quelques unes :

- Bleuetière Des Privé à Sainte-Hedwidge-de-Roberval
- Bleuetières Senco, 1459 Boul. Sacré-Coeur, Saint-Félicien 679-1472
- Bleuetière Auto-cueillette, 1529 Chemin de la Pointe, St-Félicien (418) 515-  0213
- Bleuetière touristique de Saint-Félicien (Luc tremblay) dans le rang Saint-Eusèbe.  
- Bleuetière coopérative Ticouapé de St-Méthode  418-679-3843
- Bleuetière touristique Saint-François-de-Sales 418-348-6736 poste 5250. 
- Bleuetière coopérative de St-Léon (Labrecque) 418-481-2012
- Complexe touristique du bleuet (Labrecque) 418) 481-1777
- Bleuetière  Coopérative de Saint-Augustin 418-374-2257
- Bleuetière Fortin, St-Ludger-de- Milot  418-373-2538
- Bleuetière Co-op d'Albanel  418-279-5554
- Bleuetière Coopérative de Notre Dame de Lorette  418-276-1934
- Bleuetière Coopérative de St-Eugène 418-276-7759
- Bleuetière Coopérative d'Albanel 418-279-3183
- Bleuetière Ste-Marguerite-Marie (Dolbeau-Mistassini)
- Bleuetiere touristique, boulevard des Pères, Dolbeau-Mistassini
  418 276-7646
- Bleuets Fortin et fils, Dolbeau-Mistassini (418) 276-2726 / (418) 276-8611
- Bleuetière Girardville 418 258-3638
- Bleuetière Daniel Lavoie de Girardville 418-258-3857
- Bleuetière St-Thomas Didyme 418-274-6700
- Bleuetière coopérative de Ste-Jeanne-d'Arc 418-276-9188
- Bleuetière touristique du Musée Louis Hémon à Péribonka  418-374-
  2177
- Bleuetière 2000 inc. à l’Ascension 418-347-4723
- Bleuetière l’Ascension inc

(Il y a  d'autres bleuetières qui n'ont pas été mentionnées... les bureaux d'informations touristiques peuvent vous renseigner)





Aller cueillir dans une bleuetière ou en forêt?

Premièrement il est bon de spécifier que le lac Saint-Jean est l'une des plus importantes pour la culture du bleuet sauvage au Canada et la principale région en Amérique du Nord pour le bleuet sauvage certifié BIO.

Dans la plupart des secteurs forestiers poussent des bleuets sauvages biologiques mais il faut prendre le temps de repérer les "talles" et sachant identifier les endroits où on est susceptibles d'en trouver et  en se rappelant que  les "bons spots" varient d'une année à l'autre. 


Plusieurs personnes disent "ne pas vouloir payer pour récolter leurs bleuets".... pourtant payer pour pouvoir cueillir sur une parcelle de bleuetière où vous êtes assurés de trouver de beaux bleuets bien mûrs, de compléter votre cueillette sans avoir à chercher en marchant dans la forêt après avoir probablement parcouru plusieurs kilomètres en voiture pour repérer un secteur propice... dans un cas comme dans l'autre, il n'y a rien de "totalement" gratuit.  Alors, moi je crois que c'est simplement une question de choix.

Pour économiser temps et essence en  s'assurant de faire une bonne cueillette en peu de temps, il y a plusieurs de bleuetières qui offrent la possibilité de récolter des bleuets  biologiques en toute quiétude. Des adresses sont mentionnées plus haut et il s'agit de vérifier avec chacune d'elles si les petits fruits qui s'y trouvent sont biologiques ou non.

Si au contraire, vous désirez vous balader dans un secteur forestier et arrêter marcher pour rechercher les petits fruits, vous pourrez certainement faire de belles découvertes et en profiter pour faire un pique-nique et relaxer.

Si vous repérez des "talles de bleuets" le long de la route ou près  des lignes de transport d'électricité... toujours s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un terrain privé avant d'aller cueillir.

Bonne cueillette!

Période de la cueillette?
Les bleuets sont habituellement prêts à cueillir aux alentours du début du mois d’août jusqu' à la mi-septembre, selon les endroits et les dates varient un peu selon l'année… la cueillette peut cependant être de plus ou moins longue, débutant parfois à la fin du mois de juillet jusque fin septembre, selon les années.   


MISE À JOUR 2020
Cueillette débutée dans l'avant dernière semaine de juillet. 
Auto-cueillette disponible dès le 1 août 2020.












Également publié sur le BLOGUE des Bleuets du Lac Saint-Jean :

La manne bleue   (lien cliquable)

















Bienvenue à la centième abonnée

au BLOGUE des Bleuets!


Mme Hélène Chabot, c’est avec un grand plaisir que je déroule le tapis rouge
pour vous.                       

Vous pouvez parcourir le contenu du blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez.

Un petit raccourci pratique: Après avoir pris connaissance d'un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des ‘’Bleuets du Lac Saint-Jean’’*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.

Vous pouvez également suivre les Bleuets du Lac St-Jean sur notre page facebook officielle pour plus d’actualité et des coups de cœur.

En vous souhaitant une belle visite virtuelle au Lac Saint-Jean.


Au revoir et au plaisir de vous lire! 


Mise à jour: 31 juillet 2020



mardi 9 août 2011

Le Lac St-Jean = Le Royaume des Bleuets (petits fruits)


Pourquoi pousse-t-il autant de bleuets 
dans la région du Lac St-Jean ?  
…un peu d’histoire :


crédit photo: Jeff Dumais


"La région du Lac St-Jean = capitale des bleuets"

Au Québec, le mot bleuet désigne donc le fruit bleu d'une espèce parente de la myrtille.

La myrtille est originaire d'Eurasie et de la côte ouest de l'Amérique du Nord, tandis que le bleuet est indigène à l'Amérique du Nord.

« La manne bleue » continue de pousser en abondance depuis le grand feu de 1870 qui avait brûlé les 2/3 de la région.  On peut cueillir les bleuets sauvages en forêt  et les bleuets cultivés dans une bleuetière aménagée.

Ces petits fruits sont délicieux!  À savourer en desserts, dans des bols de céréales, en jus ou nature tout simplement.  Qu’ils soient sauvages ou cultivés, frais, congelés ou en jus, les bleuets sont particulièrement riches en vitamine C et sont aussi les champions des antioxydants et leur consommation préviendrait plusieurs maladies. (Cancer – Maladies Cardiovasculaires – Diabète – Troubles liés au vieillissement)
Les bleuets ont des propriétés bénéfiques pour la santé...ajoutons-les à notre menu sans hésiter.


 




Les habitants du Lac Saint-Jean 
sont surnommés les 'Bleuets';
pourquoi?

Puisque les "Bleuets" sont des gens débrouillards, généreux,  démonstratifs, avec un langage coloré et parfois même un peu exubérant.  Ils sont de "bons vivants". 

En général les Bleuets n'ont aucun complexe à se faire surnommer par un nom de fruit et sont pour la plupart très attachés et fiers de leur coin de pays.

L'originalité de leur surnom (Bleuet) démontre que les Jeannois sont des gens authentiques et fiers de leur culture régionale puisque l’image du bleuet est devenue un symbole très représentatif de la région et de ses habitants.


►  Au Québec, le bleuet est étroitement associé à la région du Lac Saint-Jean où il abonde. ◄


Puisque le bleuet est un petit fruit qui vit dans la taïga et les tourbières, formant la majorité de la végétation de ces lieux peu attrayants pour les autres plantes. 
Le bleuet fait partie de la grande famille des airelles, qui comprend également les myrtilles sauvages et les canneberges.
Il existe une trentaine d’espèces de bleuet. La plupart poussent sur des arbrisseaux de moins de 30 centimètres, mais certaines espèces atteignent jusqu’à 5 mètres de haut.
Les bleuets, tout comme les canneberges, ont une forte teneur en antioxydants.

En France, le mot bleuet désigne une autre plante, la centaurée bleue, ce qui peut entraîner des confusions dans la mesure où les deux plantes ont une action médicinale. Il est donc important d’identifier la plante par son nom latin: Vaccinium angustifolium ou Vaccinium myrtilloides.


Au Canada, on cultive des bleuets dans cinq régions, la Nouvelle-Écosse étant le plus grand producteur, devant le Québec
(extrait de : grandquebec.com/monde-des-plantes/bleuet-quebec) 





Pourquoi pousse-t-il autant de bleuets 
au Lac St-Jean?

La raison : LE  GRAND FEU
qui débuta le 19 mai 1870



Parmi les grandes catastrophes de la région du Saguenay / Lac Saint Jean, on ne compte pas que les inondations de 1996.  Au contraire, cette jeune région a elle aussi connu plusieurs grands événements à jamais gravés dans les mémoires et constituant notre histoire régionale.  Laissez moi ici vous raconter le Grand Feu de 1870.
Le printemps de 1870 ayant été hâtif, les cultivateurs avaient réussi à prendre une certaine avance sur leurs semences.  Ainsi, à la mi-mai, il ne restait plus qu’à cultiver les nouvelles terres.  Le 19 mai, les cultivateurs décidèrent donc de mettre feu aux abattis, pratique qui consiste à mettre le feu aux arbres abattus.  Cependant, toute la végétation était complètement asséchée.  En très peu de temps, le feu gagna les champs et les forêts et se propagea à un rythme endiablé.  Comme dans un cercle vicieux, plus le feu fait rage, plus la brise souffle et plus celle-ci se fait imposant, plus le feu se propage rapidement.  Vers 14h, le feu a déjà couvert une superficie de 3900 km carrés.  Pour ceux qui connaissent la région, cette superficie représente l’espace compris entre Mistassini et la Baie des Ha ! Ha !
Pour survivre pendant l’incendie, les gens n’ont d’autres choix que de demeurer dans les rivières et les lacs tout en s’aspergeant souvent pour éviter que le feu ne prenne à leurs cheveux.  D’autres trouvent refuge dans des caves.  Le feu s’éteint vers 21h laissant 555 familles sans logis et 146 autres ayant subi des pertes importantes.  En fait, seul ¼ de la population fut épargnés par l’élément destructeur. 
Rapidement, toute la province de Québec envoya des secours aux sinistrés et nos ancêtres reprirent le travail.  À l’automne, les villages étaient reconstruits et les champs avaient recommencés à produire.
Vous connaissez tous les résultats de cet immense feu.  En effet, il semblerait que c’est grâce au Grand Feu aujourd’hui, sur tout le territoire du Saguenay/Lac St Jean, on retrouve des bleuets.  
Et souvenez-vous, les bleuets sont si gros ici, qu’un seul suffit pour faire une tarte !     
(extrait: Histoire du Saguenay/Lac Saint-Jean - le Grand Feu de 1870)

Mise à jour / 2018


Plus d'infos sur le Grand Feu: 

Le Grand-Feu a débuté le 19 mai 1870...un drame qui a marqué notre histoire.

Pour en savoir plus, cliquez ces 3 liens pour prendre connaissance des deux articles parus en 2018 et le troisième en mai 2019, signés Christian Tremblay, historien:



Mise à jour / 2 juin 2014

La petite histoire de la manne bleue / VIDÉO:

Vidéo  "La manne bleue"

Crédit VIDÉO :   L'historien des Fêtes du 175e du Saguenay--Lac-St-Jean, Éric Tremblay nous raconte l'histoire du bleuet, sa culture et son exportation depuis le Grand feu de 1870. 
Cette cinquième capsule sur l'histoire de l'industrie agroalimentaire est une production de Télé-Québec en collaboration avec Canal Savoir et la Table agroalimentaire du Saguenay--Lac-Saint-Jean. 
Les archives filmiques sont une gracieuseté de Radio-Canada.



                                     
Pour faire suite à cette capsule vidéo, il est important de préciser que
encore aujourd’hui la récolte des bleuets influence beaucoup l’économie de la région.  

Lorsque la récolte est bonne, les commerces en ressentent les bienfaits tandis que lorsque au contraire elle est moins bonne, plusieurs personnes restreignent leurs achats. 

C'est un facteur important qui a de fortes répercussions sur la qualité de vie des Jeannois surnommés les Bleuets.





Également publié sur le BLOGUE des Bleuets:




Mise à jour:  21 mai 2019.
http://www.facebook.com/LaPageDesBleuetsDuLacSaintJean

mercredi 25 juillet 2018

Une saison estivale surprenante… / Message de bienvenue




Et oui, contrairement aux dernières années, la chaleur est bien présente depuis le mois de juin ici au Lac St-Jean comme à plusieurs autres endroits sur la planète et nous pouvons profiter de l’été au maximum.  En ce qui me concerne, je ne m’attendais pas à voir cette chaleur perdurer pendant plusieurs semaines.   Pour les adeptes de la baignade, c’est très agréable de se "saucer" dans l’eau chaude du Lac.

Nos plages, les sports nautiques, les visites touristiques et les activités plein air sont très populaires.  Au moment où j’écris la  64ième édition de la Traversée Internationale du Lac St-Jean à la nage approche à grands pas.

Comme rien n’est parfait, le manque de pluie a des effets négatifs entre autres sur les cultures.  La période de grandes chaleurs  causent aussi des problèmes aux gens vulnérables. 
Par chance, aujourd’hui 25 juillet, il pleut et d’autres averses sont annoncées pendant les prochaines heures encore… la terre en avait grand besoin.

On commence à voir les premiers bleuets... quoiqu’ils ne soient pas très gros actuellement, ils sont quand même délicieux et ce n’est qu’un début.
Oups!  J’oubliais de mentionner que la production de chocolat aux bleuets des Pères Trappistes est déjà débutée.  Alors,  n’oublions pas de nous approvisionner des bons fromages du Lac, des breuvages aux saveurs du terroir pour nous désaltérer et des bons chocolats pour se sucrer le bec…. tous des indispensables pour nos paniers à pique-nique.

Si les informations regroupées sur ce Blogue vous intéressent, n’hésitez pas à les partager pour mieux le faire connaître, il n’y a rien de mieux que le bouche à oreille.

Je tenais à venir saluer les lecteurs du Blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean en ce milieu d’été.
À  très bientôt!







Également publié sur le Blogue des Bleuets:





LA ROUTE DES FROMAGES du Lac Saint-Jean



Où et Quand cueillir des bleuets?




Les plus belles PLAGES du Lac Saint-Jean



Route des Saveurs & Terroir du Lac Saint-Jean




La Route des Bières et des Boissons Artisanales du Lac Saint-Jean
















En venant faire ma petite visite régulière sur le Blogue, j’ai remarqué une nouvelle personne inscrite au Blogue en juin et 3 autres nouvelles inscriptions en juillet.  Grand Merci à ces quatre nouvelles abonnées et bienvenue!

Merci à Régine Lavoie, Diane Fournier, Huguette Gagnon et Lyne Chalifour  pour avoir pris le temps de vous inscrire à ce site et  c’est avec un grand plaisir que je  déroule le tapis rouge pour vous y accueillir. 


Vous pouvez prendre connaissance du contenu de ce blogue à votre convenance et marquer votre réaction suite à la lecture de chacun des billets publiés (en cochant une des trois cases, juste en bas de cette publication) ainsi que laisser vos commentaires si vous le désirez. Ceux-ci se font rares mais sont toujours très appréciés.

Un petit raccourci pratique: Après avoir lu un billet, un seul clique sur la photo de présentation, en haut de la page active (sur la phrase *Le blogue des Bleuets du Lac Saint-Jean*) pour revenir directement aux publications des plus récentes  aux plus anciennes.  Vous remarquerez aussi les divers onglets, en haut de cette même page, pour rejoindre plus facilement certains thèmes.

En vous souhaitant une bonne ballade sur le Blogue et une saison estivale agréable.
Salutations @+  

La Jeannoise